L’Autrichien est clair que 2021 sera un grand défi pour eux

Il ne voit aucune raison d’arrêter d’être un chef d’équipe s’il continue à bien faire son travail

Bien sûr, il reconnaît qu’il pense en ce moment céder la place aux nouvelles générations

Le chef d’équipe de Mercedes, Toto Wolff, prédit une saison très intéressante pour les flèches d’argent. L’Autrichien soutient qu’au cours de ces deux prochaines années, ils commenceront avec un désavantage mais s’assure que tous les facteurs qui les opposent ne les motivent que davantage, afin de redevenir les meilleurs à la fin de chaque année.

Wolff attend avec impatience 2021 car le handicap aérodynamique et de légers changements de règles peuvent resserrer davantage la grille. De plus, il soutient qu’ils travailleront dans son organisation pour 2022 et l’arrivée du plafond budgétaire. Tous ces facteurs qui sont contre l’équipe allemande, ne font rien de plus que de les motiver encore plus dans leur désir de redevenir les meilleurs.

«Pour nous, 2021 va être une année intéressante. Nous allons devoir nous structurer différemment, compte tenu de l’introduction du plafond budgétaire. Ce sera un défi de taille avec les légères modifications de la réglementation pour cette année et un changement incroyable face à nouvelle ère en 2022 », a déclaré Wolff dans des mots recueillis par le magazine britannique Autosport.

“Les facteurs qui vont à l’encontre de nous nous rendent plus motivés et nous essayons de les transformer en facteurs qui jouent en notre faveur. Nous pensons que notre organisation est bonne. Bien sûr, nous sommes confrontés à un nouveau défi et l’organisation de l’équipe est plus que tout concentré sur 2022 », a-t-il ajouté.

Wolff est clair que s’il est vu avec la capacité de diriger l’équipe correctement, il ne quittera pas son poste de patron. Cependant, il assure également qu’il doit réfléchir au moment pour faire place à la nouvelle génération et livrer le relais, car à un moment donné, il y aura quelqu’un qui pourra mieux remplir ces fonctions que lui.

«J’aime le lien que j’ai avec l’équipe, et tant que je pense que je fais bien les choses et que je contribue, ce sera mon rôle. De même, je dois m’assurer de ne pas créer de prise dans le leadership de l’équipe, et c’est aussi Ma responsabilité. Je dois savoir quand passer le relais, et ce sera le moment où je verrai que quelqu’un peut faire mieux que moi », a-t-il dit pour terminer.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard