April del Rio

Journal La Jornada
Jeudi 14 janvier 2021, p. a12

La cycliste Marcela Prieto est motivée pour faire face à la possibilité de se qualifier pour ses premiers Jeux Olympiques, après avoir surmonté certains doutes l’année dernière et même descendue de son vélo, découragée par l’annulation des compétitions et l’enfermement en raison de la pandémie de coronavirus.

La vérité est que maintenant je suis très motivé et je me prépare à affronter tout ce qui vient. Je m’entraîne comme si j’allais concourir demain, a déclaré le coureur, qui, comme le reste des athlètes, garde un œil sur la reprise des compétitions de qualification et de préparation pour le salon de Tokyo.

Il y a quelques mois, lorsque toutes les épreuves sportives ont été interrompues et avec elle le processus de qualification olympique, le coureur a également été paralysé.

«J’étais un peu démotivé pendant un certain temps l’année dernière lorsque la pandémie a commencé, et je suis descendu un peu de mon vélo. Certaines personnes m’ont aidé à me relever », se souvient le jeune homme de 28 ans d’Aguascalientes.

Marcela ne s’était pas suffisamment préparée pour participer au Championnat National Route, qui s’est tenu début septembre dans son Aguascalientes natale, mais dans l’environnement j’ai trouvé beaucoup de soutien de la part de collègues, de personnes de la Fédération, et le mois suivant, elle a reçu une invitation pour rejoindre l’équipe Pato Bike, basée à Jalisco.

Cependant, la coureuse effectue la majeure partie de sa préparation sur les routes de Valle de Bravo, qui se combine avec les concentrations de l’équipe à Guadalajara, sous la direction de Jesús Zárate.