La Société réelle, en tant que finaliste du Copa del Rey, et le Barcelone, finalistes de la dernière ligue, ils joueront ce mercredi (21 h 00), au Nuevo Arcángel de Córdoba, la première demi-finale de Supercoupe d’Espagne, un match qui mettra à l’épreuve la bonne séquence du Barça.

Le Barça se rend au rendez-vous avec le mauvais souvenir de la dernière édition, où la défaite contre Athlète de Madrid (2-3) lui a coûté l’élimination en demi-finale et a accéléré le limogeage de l’entraîneur Ernesto Valverde, qui avait déjà remis en cause le match.

Cependant, cette fois, ils affrontent la Super Coupe avec de bons sentiments après avoir remporté trois matchs de suite en Liga, contre Grenade (0-4), Athletic (2-3) et Huesca (0-1). Avec un jeu spectaculaire et un messi branché, Le Barça a ajouté neuf points sur neuf possibles jusqu’à présent en 2021.

Pour prolonger cette bonne série de résultats, le plus probable est que le manager de l’équipe de Barcelone, Ronald Koeman, utilisera à nouveau le 4-3-3. Cependant, l’alignement est toujours conditionné par les blessures à long terme des défenseurs Gerard Piqué et Sergi Roberto et les attaquants Philippe Coutinho et Ansu Fanti.

De son côté, le défenseur central Ronald Araujo a déclenché des alarmes ce samedi, alors qu’il ressentait une gêne à la cuisse droite avant de disputer le match contre Grenade. Il a raté le match mais, à la fin, la peur était une surcharge dans les ischio-jambiers.

Koeman pourra compter sur l’Uruguayen pour former un couple dans l’axe de l’arrière avec Clément Lenglet, s’est reposé après avoir purgé une sanction à Grenade pour avoir accumulé des cartons jaunes. La ligne défensive sera complétée par les côtés Sergiño Dest et Jordi Alba.

Au centre du terrain, Sergio Busquets agira comme un pivot derrière Frenkie de Jong et Pedri González. On ne s’attend pas non plus à des surprises à l’avance où elles se répéteront sûrement Ousmane Dembélé et Leo Messi, à la fois dans le meilleur moment de la saison, avec l’ancien joueur réaliste Antoine Griezmann.

La Société réelle, Méconnaissable en Liga avec quatre défaites lors des six derniers matches qui ont mis fin à sa solvabilité, il s’accroche à la Super Coupe pour chercher une nouvelle vigueur dans une compétition dans laquelle il débute en victime avant le doux moment des supporters du Barça.

La séquence de San Sebastian est encore pire si les matchs de la Ligue Europa sont ajoutés, ce qui lance une victoire en douze matchs au totalPar conséquent, la situation de ceux d’Imanol Alguacil n’est pas idéale pour rechercher la clé qui donne accès à la finale dimanche.

Le shérif a la bonne nouvelle du rétablissement des blessés, car en plus de Adnan Januzaj et Asier Illarramendi, qui étaient déjà à Séville, contre l’équipe culé aura Nacho Monreal, une assurance défense complète et une expérience dans ce type de match avec Arsenal.

D’autres joueurs de base comme Aritz Elustondo, le chef des arrières, n’atteindront pas cette demi-finale, et surtout l’absence la plus notable sera celle du Canarien David Silva, sans la présence duquel la performance de l’équipe est passée en vrille.

Certains changements sont attendus par rapport au dernier engagement de Séville. Willian José, plus concentré après la disparition de l’option de rejoindre l’Atlético de Madrid, se battra pour une place dans le onze avec Alex Isak, qui vient de marquer mais qui s’est aussi beaucoup serré contre les joueurs de Séville.

Guevara peut prendre la barre au milieu de terrain, accompagné de Zubimendi ou Guridi et en défense ça pourrait être au tour du Français Le Normand, qui aura beaucoup de travail avec un attaquant du Barça clairement en hausse ces derniers jours. Huissier de justice déplace toute son équipe, y compris les blessés, sur une liste de 29 joueurs qui ne veulent pas rater ce rendez-vous.

Alignements probables:

Société réelle: Remiro; Gorosabel, Zubeldia, Le Normand, Monreal; Guevara, Guridi, Merino; Oyarzabal, Willian José et Portu.

Barcelone: Ter Stegen; Dest, Araujo, Lenglet, Jordi Alba; Busquets, De Jong, Pedri; Dembélé, Griezmann et Messi.

Arbitre: Munuera Montero (Comité andalou)

Stade: Nouvel Archange