Abraham, entraîneur d'Avilés

Abraham, entraîneur d’Avilés

L’entraîneur du Real Avilés, Abraham Albarrán, a assuré hier que, malgré le fait que la propriété actuelle du club ait été séparée de José María Tejero, il continue d’être associé à lui, ce qui pèse sur sa reprise. “L’ombre qui entourait le club rend difficile la publicité, par exemple”, a déclaré Abraham, qui de sa condition d’entraîneur de la première équipe a analysé hier les aspects sportifs et institutionnels.

En ce sens, il a demandé le retour des fans qui ont quitté l’équipe parce qu’ils en avaient assez de la direction de Tejero: “S’ils sont partis pour Tejero, pourquoi ne reviennent-ils pas maintenant qu’il est parti?” L’entraîneur a également montré son indignation face aux “insultes” sur les réseaux sociaux qu’il a dit recevoir à la fois lui et le club des fans du Stadium. “Tout comme ils le voulaient de mon club, et maintenant ils veulent que nous ne montions pas, je veux qu’ils descendent et disparaissent.”

Concernant la marche sportive, Abraham a assuré que l’équipe est “bien sur la bonne voie” dans son objectif de faire le saut dans la catégorie et qu’elle maintient son idée de se renforcer d’ici la fermeture du marché hivernal. “Il y aura de plus en plus bas”Il a souligné, pour souligner que plusieurs des annulations faites ces derniers jours sont dues à des problèmes de comportement et à un manque de respect envers les membres du staff technique.