Le Grand Prix de Bahreïn a été marqué par l’accident dePilote Haas. Dès le début de la course, après un jouer avec Alpha Tauri de Kvyat, la voiture de Romain Grosjean a frappé le garde-corps au courbe 4 de Sakhir. Bien que sa voiture se soit cassée en deux et ait pris feu, le Français a pu sortir seul et n’en souffre que brûlures mineures aux mains et aux chevilles, quelque chose que beaucoup ont considéré comme un miracle.

Et c’est que sa voiture heurté un bloc de fer à 221 kilomètres par heure, éprouver un 53 Décélération de la force G; c’est-à-dire jusqu’à cinquante-trois fois son poids dans l’accident. Il convient de noter que les pilotes de Formule 1, dans la grande majorité des freinages, subissent une décélération de 5 forces G; tandis que dans le cas de l’accélération, ce sont des forces de 2 G et dans le cas de courbes à grande vitesse entre des forces de 4 et 5 G. Pour mettre cela en contexte, si une personne avec son tramway freine fort dans une situation urgence, ce sera autour d’une force de décélération G.

Après l’accident subi par Romain Grosjean, le Français a été 27 secondes pris dans la boule de feu, ce qui montre que le Nomex de la combinaison des pilotes est ignifuge pendant plus de 11 secondes à 800 degrés. Il faut également noter le travail du commissaire qui est apparu avec un extincteur à 15 ans aidant à abaisser la température et à prévenir Grosjean être exposé plus longtemps aux fumées toxiques qui ont rendu la vieillesse Niki Lauda.

Une équipe médicale courageuse et rapide

Romain Grosjean était resté échoué dans la première moitié de la voiture, encastré à son tour dans le garde-corps. La partie arrière a été complètement fendue avec le moteur et d’autres pièces en vue après l’accident. Malgré le fait que lorsque la voiture a fendu les tubes ouverts déversant des litres de carburant, lorsque la voiture médicale pilotée par Alan van der Merwe est arrivée, le docteur Ian Roberts a tiré l’extincteur et sa propre main pour aider. Grosjean pour sortir du feu. Le pilote Haas l’a fait hurlant, mains fumantes, sans botte et avec une visière fondue.

«Quand nous sommes arrivés, il y avait de très grosses flammes. Cela ressemblait à un four. De plus, il avait une demi-voiture à l’intérieur des barrières dans la direction opposée. À ce moment-là, j’ai vu Romain essayer de se lever. Nous avions besoin d’un moyen de le faire sortir de là et un commissaire est venu avec l’extincteur. Cela a été d’une grande aide car le feu qu’il a éliminé a aidé Romain à sortir et je l’ai aidé à passer la barrière », a déclaré Ian Roberts dans Sky Sports F1.

“Je lui ai dit de s’asseoir, il était visiblement un peu abasourdi et sa visière était noire alors j’ai enlevé son casque et tout semblait aller bien. Puis, vu ce qui a été vu à la clinique, Nous sommes heureux qu’un coup qui aurait pu être fatal lui ait permis de partir de son propre pied et avec seulement des brûlures aux mains. Ses mains et ses pieds lui faisaient mal, mais nous savions que nous pouvions lui donner du gel pour les brûlures avant de l’emmener au centre médical », a ajouté le délégué médical de la FIA.

De son côté, le conducteur de la voiture médicale, Alan van der Merwe, a déclaré: «Il faut être très préparé lorsque de telles choses se produisent, c’est quelque chose qui n’avait jamais été vu. Je n’ai pas vu un feu comme celui-ci au cours de ma carrière et étant quelque chose d’inconnu, nous devions être préparés avec nos idées. C’est quelque chose qui est une question de secondes où votre instinct et votre rapidité de réflexion sont la clé ».

Par son propre pied, Romain Grosjean Il s’est dirigé vers la voiture médicale, où il a été initialement soigné. Il a ensuite été transféré en ambulance au centre médical du circuit de Sakhir, avant d’être transféré par hélicoptère à l’hôpital militaire BDF.

Messages de Haas et Grosjean

Le message rassurant du jour est venu de Guenther Steiner. “Il a des brûlures mineures aux mains et aux chevilles et continue de trembler»Il a parlé de l’état de Romain Grosjean. “Je tiens à remercier les équipes de secours, elles sont très rapides. Les gens de la FIA ont fait un excellent travail, c’était effrayant“A ajouté le directeur de Haas. Peu de temps après, c’est Grosjean lui-même qui s’exprime sur ses réseaux sociaux: «Bonjour à tous. SJe voulais juste te dire que je vais bien. Eh bien plutôt bien comme vous pouvez le voir. Merci beaucoup pour tous les messages ».

Le pilote français en a profité pour remercier le Halo de lui avoir sauvé la vie: «Je n’étais pas en faveur du Halo il y a quelques années, mais je pense que c’est la meilleure chose que nous ayons récemment intégrée à la Formule 1. Sans lui, je ne pourrais pas vous parler aujourd’hui.. Merci au personnel médical du circuit et de l’hôpital. J’espère pouvoir bientôt vous écrire quelques messages et me dire comment je vais ».

Le Halo est la pièce en titane qui protège la tête du pilote. Il a été introduit en 2018 après la mort de Jules Bianchi, un pilote très admiré par Romain Grosjean. Grosjean, de 34 ansIl n’a pas renouvelé avec Haas, une équipe dans laquelle il est depuis cinq saisons. Ainsi, tout semble indiquer qu’il quittera la Formule 1 à l’issue de ce parcours après onze ans dans le grand cirque.