Miguel Oliveira est entré dans l’histoire en décrochant la première pole d’un Portugais en MotoGP. Le pilote local partira de la première position du Grand Prix du Portugal, après avoir signé le meilleur temps (1: 38.892) en Q2 avant Franco Morbidelli, qui partira de la deuxième position. L’Italien est venu très près de prendre la pole, mais les Portugais lui ont arraché la pole au dernier moment. Miller achèvera une première rangée entièrement de motos satellites, comme cela s’est déjà produit à Valence.

Le titre étant déjà décidé, le finaliste reste à résoudre. Morbidelli est le mieux placé sur la grille de départ, tandis que Álex Rins, troisième au général, partira de la dixième position, Viñales huitième et Quartararo cinquième. Dovizioso et Pol Espargaró ont également des options mathématiques pour atteindre cette position, bien qu’ils n’aient pas pu établir un bon temps et commenceront respectivement à partir de la douzième et de la neuvième.

Pour sa part, Joan Mir, déjà champion, n’a pas passé une bonne journée et n’a pas pu passer la Q1. Le pilote Suzuki a non seulement échoué à être en Q2, mais a également signé le troisième pire temps de la Q1, et commencera à partir de la vingtième position. Mir ne joue plus rien et ce grand prix sera à profiter grâce au fait qu’il a condamné le titre lors de la dernière course du GP de la Communauté valencienne, sur le circuit Ricardo Tormo.

Alex Marquez ce n’était pas très réussi et commencera à partir de la seizième position, dans ce qui sera sa dernière course avec l’équipe Repsol Honda, puisque l’année prochaine il courra avec la LCR. Juste derrière, vous aurez Valentino Rossi, qui dira au revoir à Yamaha. Ce dimanche sera une journée d’adieux pour de nombreux pilotes, qui changeront de décor à la fin de cette saison.