De la rédaction

Journal La Jornada
Mardi 12 janvier 2021, p. a12

Saúl Canelo Álvarez a été reconnu comme le meilleur boxeur de l’année, selon la World Boxing Association (WBA), une organisation dont la ceinture des super-moyens défend Guadalajara. Cette distinction a été obtenue par son combat en décembre contre Callum Smith, ce qui le confirme comme le meilleur livre pour livre.

Dans une année compliquée pour la boxe, alors que la pandémie a forcé la suspension de toute activité sportive pendant plusieurs mois, Canelo a réussi à clôturer 2020 avec un combat lucratif et attendu contre Smith.

La crise a également eu un impact sur la situation de l’emploi du Mexicain, puisque le contrat historique qu’il avait signé avec DAZN ne pouvait être maintenu, en plus de rompre sa relation avec le promoteur Golden Boy, propriété d’Óscar de la Hoya.

Le désormais propriétaire des ceintures WBA et WBC n’a pu se battre qu’une seule fois en 2020, indique un communiqué de l’organisme qui l’a reconnu hier; mais c’était le combat le plus important de la dernière partie de l’année.

Une fois que Canelo et son équipe ont décidé de travailler comme agents libres, ils prévoient de faire trois combats en 2021 dans la division des 168 livres.

L’entraîneur Eddy Reynoso a fait valoir que les exploits d’Álvarez dans des divisions inhabituelles pour un Mexicain ne se répéteraient guère.