Barcelone, Séville, Juventus et Chelsea Ils ont saisi la première occasion et ont scellé le passeport des huitièmes de finale deux jours à l’avance, ce qui a coïncidé avec la nouvelle exposition du Norvégien Erling Haaland.

Borussia Dortmund, Lazio et Manchester United caressent la passe. le Paris Saint Germain Il a été ressuscité après avoir battu Leipzig et retrouve ses options.
Les groupes E et G ont été résolus. En l’absence de détermination des positions finales, ils ont été décidés dans leurs deux premières positions.

Le tableau a été effacé dans le groupe E grâce à deux buts dans le temps additionnel. Un à Krasnodar, par Munir, qui a donné la victoire à Séville en Russie (1-2). L’autre en France, contre le Rennes du Français Oliver Giroud qui a offert la victoire à Chelsea (1-2).

L’équipe de Julen Lopetegui, qui a qualifié d ‘”impensable” le fait d’avoir obtenu la qualification deux jours à l’avance, a repris le match grâce à Ivan Rakitic bien que le but local du Brésilien Maciel Wanderson ait secoué le groupe. Jusqu’à ce que Munir, en 95, marque le but gagnant qui assurait la présence de Séville en playoffs.

LIRE PLUS: “Je ne porterais jamais la chemise Guadalajara”: Giovani

L’équipe sévillane jouera la première place avec Chelsea, vainqueur à Rennes (1-2). Callum Hudson Odoi a mis les Anglais en tête mais Sehrou Guirassy a égalisé à 85. En 91, Giroud a inscrit le but de la victoire et le classement de l’équipe de Franck Lampard.

Le groupe G a également été dégagé. Barcelone, plein de remplaçants, s’est imposé avec une certaine facilité à Kiev (0-4) pour remplir son objectif. Il l’a fait dans un bon début de seconde période avec le premier buteur de l’Américain Sergiño Dest et le doublé du Danois Martin Braithwaite, un penalty et la cible d’Antoine Griezmann, qui a joué la dernière ligne droite.

Sans Messi, ou Frankie De Jong parmi ceux mentionnés, Ronald Koeman s’est également dispensé du départ de Griezmann et Jordi Alba, qui ont joué plus tard.

L’équipe espagnole maintient la session plénière du tournoi. Un parcours impeccable avec la première place presque également assurée.

La Juventus a trois points de retard. Il a souffert mais a obtenu la victoire dans la prolongation avec un but d’Álvaro Morata (2-1). L’équipe d’Andrea Pirlo, qui est allée à contre-courant puisque les Hongrois en ont profité à la 19 minute grâce à Myrto Uzuni, égalisé par Cristiano Ronaldo dans la demi-heure. Il a acculé son rival pour le reste du duel, mais a manqué de succès jusqu’à la dernière action du match de Turin où une tête de Morata signifiait la victoire et la passe.

Le Borussia Dortmund a profité d’un nouvel affichage de Haaland. Le jeune attaquant norvégien, le golden boy de 2020, a réalisé un nouveau doublé face au Club Brugge. Accumuler 16 buts en douze matchs disputés en Europe. Un meilleur bilan que celui de Kylian Mbappe et Leo Messi. Haaland en a marqué deux. L’autre était de l’Anglais Jadon Sancho (3-0).

La Lazio est également en lice pour le deuxième tour. Il a gagné et a quitté le Zenit Saint-Pétersbourg (3-1) sans options. Un doublé de Ciro Immobile, un sur penalty et un autre but de Marco Parolo ont mis le représentant italien sur la bonne voie. Artem Dzyuba a réalisé le seul but russe.

Manchester United a consolidé son statut de leader du groupe H avec une victoire contre Istanbul Basaksehir. C’était une revanche pour l’équipe d’Ole Gunnar Solsjkaer qui a perdu en Turquie. Un doublé du Portugais Bruno Fernandes et des buts de Marcus Rashford, un penalty et Daniel James ont condamné l’équipe débutante du tournoi (4-1).

United mène le Paris Saint Germain et Leipzig de trois points dans le quartet le plus égal. Le finaliste européen a battu le représentant allemand d’un penalty transformé par Neymar. Puis il a survécu.