Gonzalo Padró a réveillé son équipe pour la défaite (37-12) de la semaine précédente face à Gernika. Et ce n’était pas tant pour perdre que pour certaines choses qu’il voyait et qu’il n’aimait pas en termes d’intensité défensive et d’attitude de son équipe. Pour cette raison, hier, après avoir battu l’Université d’Ourense par 25-14, l’entraîneur et joueur de Belenos était doublement satisfait. Ses paroles avaient pris effet et l’équipe s’était défendue au niveau exigé par un rival compliqué comme le Galicien. La victoire les place désormais en troisième position du groupe A de la division d’honneur B, à l’endroit où ils le souhaitent, en lutte pour les premières places du classement.

Le match a été mis devant les locaux en première mi-temps, qui ont conclu avec une avance de 15-0 grâce aux essais d’Aristemuño et de Camardón, accompagnés d’un coup de punition et d’une transformation de Poet. En seconde période, le match était beaucoup plus disputé et Belenos devait obtenir sa version défensive.

“Les garçons allaient très bien, c’était un match un peu étrange, nous avons défendu plus que nous n’avons attaqué, mais j’ai vu un changement dans la tête, dans l’attitude et je suis très à l’aise”, a déclaré Padró après le match.

L’ADBA a battu Maristas Coruña 60-49 hier, dans ce qui est sa deuxième victoire de la saison. L’équipe d’Avilés a réalisé un match très sérieux en défense et a ajouté une victoire clé dans leur lutte pour la permanence et pour continuer à grimper des positions au classement de la Ligue féminine 2. Une victoire chorale, dans laquelle plusieurs joueuses se sont démarquées.

Pour l’ADBA, ils ont joué: Artémis Afonso (13), Marcy Gonçalves (12), Sara Fraile (9), Márcia Carvalho (7), Laura Martínez (1), Elisabet López (3), Devon Brookshire (14) et Carlota Velasco ( 1).

Le lendemain, l’équipe Avilesino se rendra sur le terrain du Celta Zorka, une équipe de Vigo qui occupe actuellement la troisième position du tableau avec six victoires et deux défaites.