Manolo Simón, entraîneur de Tuilla.  |  MARA VILLAMUZA

Manolo Simón, entraîneur de Tuilla. | MARA VILLAMUZA

Le mauvais début de saison dans lequel joue Tuilla, qui a remporté la dernière journée (0-1) à Valdesoto leur premier match de la saison, est juste l’inverse de celui dans lequel L’Entregu joue, qui, avec trois victoires et une seule défaite, est deuxième du sous-groupe B de la troisième division.

Tuilla, par modèle et par carrière, doit aspirer à occuper les premières places du classement, se battre pour les places de la phase de promotion, et pour y parvenir, ils devront surmonter aujourd’hui, à 16h00, un autre des rivaux qui a formé un équipe compétitive pour combattre dans ce sous-groupe qui, a priori, est un peu plus simple que l’autre.

Aujourd’hui, c’est aussi le troisième derby de Nalón que Tuilla conteste et, curieusement, dans les deux autres, ils ont été vaincus. Ils sont tombés contre le leader, San Martín, 0-1, et aussi contre le Titanic, dans ce cas 2-1. Pour L’Entregu, c’est le deuxième derby de la Cuenca del Nalón et dans lequel il a joué, il a également été battu. Dans son cas, c’était 2-1 contre San Martín.

Une victoire pour ceux d’El Candín le mettrait dans la lutte pour le sommet et laisserait derrière lui les fantômes de son faible départ. L’Entregu tentera d’augmenter la distance avec l’un de ses grands rivaux.