Quelques jours après le premier Unpacked de l’année, Samsung a révélé tous les détails de l’Exynos 2100. Un SoC haut de gamme qui, selon certaines sources, pourrait alimenter les nouveaux Galaxy S21.

Les spéculations et l’intérêt autour de cette puce ont été plus importants que lors d’occasions précédentes. La raison en est que La proposition de Samsung devrait, pour la première fois depuis plusieurs générations, égaler voire dépasser le processeur équivalent de Qualcomm –Le Snapdragon 888–.

L’Exynos 2100 dit adieu aux cœurs personnalisés

Samsung Exynos 2100

L’Exynos 990, présent dans le Galaxy Note 20, disposait d’un processeur à huit cœurs. Deux d’entre eux, connus sous le nom d’Exynos M5, avaient été conçus par Samsung lui-même, tandis que les six autres étaient simplement des Cortex A76 et Cortex A55 conçus par ARM. Les performances de ce processeur, cependant, s’est avéré ne pas être aussi bon que le Snapdragon 865 de Qualcomm, dont les noyaux, dans leur intégralité, ont été conçus par ARM.

Sur l’Exynos 2100, l’histoire pourrait être différente. Samsung a décidé de suivre la même stratégie que Qualcomm avait adoptée il y a quelques années: se passer de cœurs personnalisés et n’incorporer que ceux conçus par ARM. La marque sud-coréenne, par ailleurs, a opté pour une configuration assez similaire à celle du Snapdragon 888: un cœur hautes performances (Cortex-X1), trois performances intermédiaires (Cortex-A78) et quatre basse consommation (Cortex-A55). Tous, ensemble, promettent une augmentation des performances allant jusqu’à 30%, selon Samsung.

L’Exynos 2100 dispose également d’un nouveau GPU, le Mali-G78, qui promet une amélioration de jusqu’à 40% des performances. À côté, en outre, se trouve une nouvelle unité de traitement neuronal (NPU) à trois cœurs. Cela améliorera les performances de la puce dans toutes les tâches liées à l’intelligence artificielle.

Comme prévu, l’Exynos 2100 est fabriqué selon un procédé de 5 nanomètres, équivalant ainsi aux alternatives de Qualcomm, Huawei et Apple. La puce intègre également un modem 5G. Il prend en charge les réseaux mmWave et inférieurs à 6 GHz et promet des vitesses de téléchargement allant jusqu’à 7,35 Gbps.

Finalement, Le nouveau SoC de Samsung lance également un nouveau FAI (processeur de signal d’image) qui, entre autres, peut capturer des photos jusqu’à 200 mégapixels. Il est également capable de traiter simultanément les informations jusqu’à quatre caméras différentes.

L’article Exynos 2100: Samsung présente le processeur qui pourrait alimenter le Galaxy S21 a été publié dans Hypertext.