Le développeur indépendant GrosChevaux a fixé une date pour la première de son premier travail sur la console Joy-Con, il s’agit de Indépendante, un jeu observation multijoueur et développement de ruse et stratégie, dans lequel nous devons apprendre à localiser nos concurrents humains parmi une multitude de PNJ ayant une apparence et un comportement similaires à ceux mentionnés. Un peu dans le style de localiser les imposteurs dans un certain jeu populaire ces jours-ci, seulement au milieu d’une foule de robots clones qui prennent leur rôle d’imiter les humains qui se camouflent très au sérieux, ainsi que de nombreux éléments hostiles présents dans différents scénarios, qu’il faut éviter consciencieusement pour survivre même au milieu de la foule. La date choisie pour la première de ce multijoueur sur Nintendo Switch est le jeudi 21 janvier prochain pour 11,99 €.

Unspottable (Nintendo Switch eShop)

Unspottable est un jeu de société compétitif pour deux à quatre joueurs. Mélangez-vous avec la multitude de personnages IA, traquez les autres joueurs et utilisez les différentes règles spécifiques à l’environnement pour gagner la partie.

Du plaisir pour tous:

Commandes simples: faciles à apprendre, difficiles à maîtriser.
Compétition basée sur l’observation plutôt que sur l’action.
Tutoriel pour expliquer les mécanismes du jeu aux joueurs débutants.
Commentaires amusants. Surnoms Ragdoll / Endgame basés sur les statistiques / mouvements de caméra / animations et designs amusants.
Jeu de société compétitif:

Compétition dès le début: sur l’écran d’accueil, les joueurs peuvent désormais s’habituer aux commandes et s’affronter.
Les joueurs n’ont pas reçu d’informations sur leur position pour les pousser à argumenter, mentir et bluffer leurs stratégies.
Tous les joueurs peuvent contrôler la sélection de niveau et se battre pour sélectionner celui qu’ils veulent.
Différentes missions secondaires et mécanismes à chaque niveau, pour créer de nouvelles stratégies!
Mode expert pour les joueurs plus avancés

Voir également

La source