Mexico,- L’actuel champion du monde poids plume du World Boxing Council, Miguel “Alacrán” Berchelt, défendra sa couronne le 20 février contre l’Olympien Oscar Valdez, dans ce qui devrait être une “guerre” entre Mexicains.

Vous pourriez être intéressé https://siete24.mx/deportes/

Berchelt veut que son combat contre Valdez se transforme en une saga de boxe, comme Barrera vs. Morales, Zarate contre Zamora; Marquez c. Vázquez, pour n’en nommer que quelques-uns.

Conscient que le défi n’est pas facile, Miguel «Alacrán» Berchelt a précisé qu’il consacre 5 à 6 heures à son entraînement. Le cancunense sait que l’engagement demande un effort supplémentaire.

De plus, le champion des super poids plume WBC a avoué que même lorsqu’il était complètement rétabli de Covid-19, le virus avait réduit sa condition physique, donc lui et son entraîneur Alfredo Caballero ont fait des ajustements dans la préparation. Le combat annoncé pour février prochain sera la septième défense de sa couronne.

La scène sera la bulle MGM, à Las Vegas

Concernant le rival quant à lui, le champion a été clair lorsqu’il a dit qu’Oscar Valdez est un boxeur très dangereux, avec beaucoup d’expérience dans le domaine amateur et surtout avec une grande équipe qui sait le guider.

À ce stade, il déclara que lorsque les deux passaient par l’amateur, l’un de ses souhaits était de lui faire face; cependant, les conditions n’ont jamais été réunies à ce jour.

Interrogé sur l’engagement que représente un favori du concours, «Alacrán» Berchelt a été clair en déclarant qu’il ne voulait pas se faire confiance, car, comme Valdez, il est également arrivé en tant que challenger contre Francisco Vargas et a mis fin à son règne.

Sans trop spéculer sur son prochain engagement, le boxeur mexicain a été catégorique en affirmant que tant Oscar Valdez que son entraîneur, Eddy Reynoso, savent que ce ne sera pas un combat facile.

Miguel «Alacrán» Berchelt a avoué qu’il voulait laisser un héritage, il n’exclut donc pas à l’avenir de vouloir écrire l’histoire dans la division des poids légers.

Photo gracieuseté de WBC / Twitter Miguel Berchelt

Suivez nos réseaux sociaux