Mexique – L’Institut national de la transparence, de l’accès à l’information et de la protection des données personnelles (INAI) appelle les utilisateurs de WhatsApp à examiner attentivement la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation de l’application, à prendre une décision éclairée lors de l’acceptation des nouvelles conditions et du traitement des données personnelles.

Le 4 janvier, les utilisateurs ont été informés de la mise à jour des conditions d’utilisation et de la politique de confidentialité de l’application. La date limite d’acceptation des nouvelles conditions était fixée au 8 février 2021.

En acceptant, les utilisateurs permettront à WhatsApp de partager certaines données afin que les fournisseurs de services technologiques tels que Facebook ou des tiers puissent y avoir accès et même que les sous-traitants de ces services puissent les stocker via les services fournis; même si l’utilisateur ne possède pas de compte Facebook, l’entreprise et ses filiales pourront collecter des informations de compte, des numéros de téléphone, des messages et même des transactions.

Compte tenu de cela, l’INAI a procédé à un examen de la nouvelle politique de confidentialité, dont les termes suivants ont été notés que les utilisateurs doivent garder à l’esprit lorsqu’ils décident de continuer à utiliser l’application:

Dans la section intitulée «Informations que nous recueillons», il est établi que WhatsApp peut collecter des informations supplémentaires pour fournir des fonctionnalités optionnelles, sans préciser quelles sont ces fonctions. et quel type de données seront nécessaires en mentionnant que lorsque c’est le cas, ils informeront l’utilisateur En ce qui concerne les données et à quelles fins ces nouvelles informations seront utilisées Dans la section «Informations que vous nous fournissez», les informations que les utilisateurs doivent fournir pour utiliser l’application sont décrites; Il est précisé que l’utilisateur peut partager des informations sur les numéros de téléphone de ses contacts et, en cas d’utilisation de services de paiement, d’achats ou d’autres transactions financières, il est établi que WhatsApp traitera des informations supplémentaires qui incluent des données sur les transactions et les comptes de paiement tels que le mode de paiement, les détails de l’envoi et le montant de la transaction. Dans la section “Informations collectées automatiquement”, il est indiqué que des données et des enregistrements seront obtenus sur l’utilisation du service et les options utilisées telles que la messagerie, les appels, les statuts, les groupes , entreprises ou paiements et photo de profil. Il indique également que des informations sur l’appareil et la connexion sont collectées., en plus de collecter et d’utiliser les informations de localisation de l’utilisateur, lors de l’utilisation d’options liées à ces données. La section “Informations de tiers” explique comment travailler avec des fournisseurs externes, des tiers et d’autres sociétés Facebook. Bien qu’il soit noté que WhatsApp reçoit et partage des informations avec d’autres entreprises, les mesures de sécurité pour protéger les informations partagées ne sont pas clairement définies.

Ainsi, il est conclu que les nouvelles conditions de la politique de confidentialité de WhatsApp indiquent que la plate-forme partagera les informations de l’utilisateur avec Facebook et d’autres applications, collectant des données de contact, l’adresse IP ou la localisation de ceux qui l’utilisent dans certaines situations, ce qui représente un élément à évaluer par les utilisateurs lorsqu’ils décident d’accepter et de continuer à utiliser l’application.

De même, il est observé qu’à l’exception des conversations effectuées via l’application, Facebook peut partager les informations reçues de WhatsApp avec d’autres entreprises et créer des publicités personnalisées sur ses plateformes.

Par conséquent, l’INAI encourage tous les utilisateurs de l’application à prendre une décision après avoir examiné en détail les nouvelles conditions de la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation.

Les utilisateurs qui n’acceptent pas les nouveaux termes et conditions de WhatsApp ne pourront pas continuer à utiliser cette application et devrait évaluer l’utilisation d’autres applications ou services de messagerie disponibles numériquement.

L’INAI recommande que, avant l’installation de toute application, les termes et conditions d’utilisation, la politique de confidentialité et les mesures de sécurité pour protéger les données personnelles soient soigneusement examinés.

LEE Mexico extrade un revendeur international

emc