15.00 / Drame Movistar

«Trainspotting»

Royaume-Uni, 1996 (89 minutes). Directeur: Danny Boyle. Interprètes: Ewan McGregor, Ewen Bremmer, Robert Carlyle, Johnny Lee Miller.

De nombreux films ont pris le monde de la drogue et de la consommation de drogues comme point de départ, mais aucun ne ressemble à cela. Danny Boyle a choisi le roman d’Irvine Welsh pour montrer ce drame parfaitement narré qui retrace les expériences d’un groupe de parias à Édimbourg: un jeune homme inconscient et maladif, un alcoolique psychopathe, un héroïnomane incurable mais doux, un morbide donjuán et, enfin, un garçon qui ne se drogue pas, mais qui finira par commencer. Pour donner vie à ce groupe diversifié, le réalisateur s’est tourné vers un groupe d’acteurs talentueux tels qu’Ewan McGregor, Ewen Bremner et Robert Carlyle, qui font face à un avenir incertain et sombre. Film assez controversé, il mettait en vedette des personnalités de la pop britannique comme Iggy Pop et Lou Reed pour sa bande originale.

19.50 / Action Movistar

‘La gomme’

États-Unis, 1996 (109 minutes). Direcytor: Chuck Russell. Interprètes: Arnold Schwarzenegger, James Caan, Vanessa L. Williams.

Chuck Russell (The Mask) met ses connaissances cinématographiques au service de Schwarzenegger. A cette occasion, et avec un scénario plus élaboré que la normale au cinéma de l’acteur musclé, il devra assurer la sécurité d’une jeune fille qui travaille pour une compagnie d’armes secrètes. Pour souligner, ses effets spéciaux soignés.

19,58 / MTC

‘Gros poisson’

États-Unis, 2003 (125 minutes). Directeur: Tim Burton. Interprètes: Ewan McGregor, Albert Finney, Billy Crudup.

Avec le style visuel qui caractérise son cinéma toujours surprenant, le cinéaste Tim Burton rend hommage avec ce film imaginatif et éblouissant à son propre père et à tous les conteurs. Et il le fait avec un équilibre risqué entre l’humour, le drame et la terreur qui tente de refléter l’essence même de la vie. Un fantastique fantastique qui oscille entre magie et terreur, rêves et légendes.

21.00 / Ligue des champions Movistar

Rendez-vous européen pour Barcelone et Séville

Cette cinquième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions se clôt pour les équipes espagnoles avec les affrontements de Séville et de Barcelone. Les Andalous, avec la passe pour le deuxième tour déjà dans leurs poches, joueront la première place de leur groupe ce soir contre Chelsea au Ramón Sánchez Pizjuan. Dans le même temps, Barcelone se rendra à Bucarest pour visiter un Ferencvaros déjà sans options de qualification (ils n’ont tiré que l’un des quatre matchs joués dans cette compétition). Les hommes de Koeman chercheront une victoire qui le rapprocherait presque définitivement de la première place finale en l’absence de rencontre (avec la Juventus).

21.45 / Antenne 3

‘El hormiguero’ reçoit Eva González

Ce soir, visitez le plateau d’El hormiguero Eva González. Le présentateur parlera de la fin de la fête qui se prépare pour la finale de La voz, qui arrivera vendredi prochain en prime time sur Antena 3. Ce jour-là, on découvrira qui est le vainqueur de La Voz 2020 parmi tous les talents finalistes. Le rendez-vous ne manquera pas les collaborateurs habituels du programme avec les Fourmis en tête.

21,50 / Telecinco

Prévention, à ‘Horizonte. Rapport Covid ‘

Dans ce nouvel épisode d’Horizon. Rapport Covid, Iker Jiménez abordera les études les plus récentes sur les cas confirmés de Covid-19 et sur la présence de SRAS-CoV-2 dans les eaux usées des mois avant la déclaration de la pandémie et discutera de la façon dont la situation aurait changé si elles avaient été appliquées. avant les mesures de prévention en collaboration avec les médecins César Carballo, médecin assistant du service d’urgence de l’hôpital Ramón y Cajal de Madrid; Miguel Ángel Pertierra, docteur spécialisé en oto-rhino-laryngologie et professeur collaborateur honoraire de la Chaire de radiologie et médecine physique, ophtalmologie et oto-rhino-laryngologie à l’Université de Malaga; et l’épidémiologiste José María Martín-Moreno, professeur de médecine préventive et de santé publique à l’Université de Valence et docteur en épidémiologie et santé publique de l’Université Harvard.

22.00 / TCM

«Paris, Texas»

États-Unis, 1984 (145 minutes). Directeur: Wim Wenders. Interprètes: Harry Dean Stanton, Nastassja Kinski, Dean Stockwell.

Le cinéaste allemand Win Wenders (The American Friend) s’est rendu dans les déserts du Texas pour tourner, avec une grande habileté, ce road movie original et sentimental écrit par Sam Shepard, qui a mérité la Palme d’Or au Festival de Cannes. . Pour souligner, dans l’excellent ton général de l’histoire, le grand rôle de Harry Dean Stanton et Nastassja Kinski.

22.00 / Le 2

La vie intense de Frank Sinatra

Ce soir, Documaster diffuse la première partie du documentaire Sinatra: Tout ou rien, qui retrace la vie professionnelle et personnelle du légendaire chanteur Frank Sinatra, qui a de nombreux témoignages d’amis, de familles et de confrères crooners. Un documentaire avec du matériel inédit produit par HBO, pour célébrer le 100e anniversaire de la naissance de Frank Sinatra, qui nous rapproche comme jamais de la légende du chanteur et acteur. Une œuvre nominée aux Emmy Awards, réalisée par Alex Gibney et à laquelle participent, outre Sinatra lui-même, de nombreux autres chanteurs comme Harry Belafonte et Tony Bennett ou les propres filles du crooner, Tina et Nancy. Quelques témoignages qui contribuent à créer une mosaïque précise de ce qu’était et signifie toujours Sinatra dans la culture populaire contemporaine.

22.00 / Drame Movistar

«Gandhi»

Royaume-Uni-Inde, 1982 (181 minites). Directeur: Richard Attenborough. Interprétation: Ben Kingsley, Candice Bergen, Edward Fox.

Richard Attenborough (Chaplin) a remporté l’un des films les plus récompensés de l’histoire du cinéma (y compris les Oscars du meilleur film, réalisation, acteur – excellent rôle de Ben Kingsley – et photographie, entre autres) avec cette biographie de l’homme qui avec sa philosophie de la paix et la non-violence sont devenues l’un des grands leaders historiques du siècle dernier, Gandhi.

22h30 / Sundance TV

‘Journaux de moto’

Argentine-Chili-Pérou-États-Unis, 2004 (127 minutes). Directeur: Walter Salles. Interprètes: Gael García Bernal, Rodrigo de la Serna, Mía Maestro.

Walter Salles (Gare centrale du Brésil) s’est basé sur les journaux d’Ernesto Che Guevara (ici Gael García Bernal) et de son compagnon de voyage, Alberto Granado (joué par Rodrigo de la Serna), pour réaliser ce portrait de personnage exceptionnel. Un voyage émotionnel vers l’éveil de la conscience qui a remporté, entre autres récompenses, le Goya du scénario le mieux adapté et l’Oscar de la meilleure chanson pour Jorge Drexler.

22.40 / Telecinco

Nouvelle incorporation dans ‘La que se avecina’

Le casting de La que se avecina ajoute un nouveau membre, l’actrice Silvia Casanova, donnant vie à la mère de Vicente, Natividad, dans cet épisode, intitulé Un terroriste sexuel, un narcomaruja et un saut quantique. La fermeture imminente de l’asile dans lequel elle se trouve la mènera au Mirador de Montepinar. De plus, après avoir découvert que sa belle-mère est vivante, Fermín tente de convaincre son mari de l’accueillir chez eux. Pendant ce temps, Enrique se rend chez le médecin encouragé par Bruno pour un bilan de santé et ils annoncent qu’il a contracté le virus du papillome humain. La nouvelle se répand comme une traînée de poudre provoquant une grande anxiété chez les femmes qui ont eu des relations sexuelles avec lui.

22.45 / Antenne 3

Cinquième gala de ‘Mask Singer’

Les masques ont déjà révélé leurs premières cartes et quatre ont déjà été découverts. León a été le moins voté par le public lors du premier gala et a dû révéler son identité: la célébrité et influenceuse Georgina Rodríguez. Lors du deuxième gala, le moins voté a été Pulpo et a laissé tout le monde étonné après avoir révélé qui se cachait en dessous: Pepe Navarro. Le troisième soir, ce fut Norma Duval qui se démasqua sous Licorne. La semaine dernière, Máximo Huerta a été révélé sous Gamba. Ce soir arrive le cinquième gala Mask Singer: devinez qui chante, dans lequel les huit masques restants dans la compétition sont unifiés pour s’affronter dans une seule course qui aura un seul vainqueur. Poodle, Chameleon, Crow, Pig, Catrina, Monster, Sunflower et Peacock chanteront à nouveau avec leurs vraies voix et donneront de nouveaux indices sur leur personnalité. À la fin de la nuit, l’un d’eux sera démasqué. De plus, la nuit vient avec une nouvelle surprise. Un chercheur invité fera une apparition avec le reste des chercheurs permanents pour tenter de clarifier leurs idées, apporter de nouvelles théories et ainsi faire avancer la recherche des identités du célèbre.

22,50 / Quatre

Les lacunes de la santé

La santé espagnole est considérée comme l’une des meilleures au monde, mais la pandémie a mis en évidence certaines lacunes dans notre système de santé publique: centres de soins primaires, hôpitaux et urgences débordés par les cas de COVID, contrats précaires, manque de main-d’œuvre , la fuite des agents de santé vers d’autres pays, le manque de moyens et les différences entre les communautés autonomes sont quelques-uns des événements dans lesquels le Sous les projecteurs s’approfondit aujourd’hui. Les journalistes María Miñana et Mireia Llinares se rendent dans différentes régions d’Espagne à Los trous de la sanidad, visitent les hôpitaux et les centres de santé pour voir la réalité dans laquelle elles vivent et recueillent les témoignages de médecins, d’infirmières et de travailleurs.

23.10 / Movistar CineÑ

‘Les années barbares’

Espagne, 1998 (115 minutes). Directeur: Fernando Colomo. Interprètes: Jordi Mollà, Ernesto Alterio, Hedy Burress, Juan Echanove.

Les aventures de deux prisonniers politiques du régime franquiste qui, après avoir été confinés dans la Vallée des Déchus, s’échappent aidés par des collaborateurs de France au centre de cette histoire irrégulière sur la lutte pour la liberté. Malgré le bon travail de Jordi Mollà et Ernesto Alterio, un film appelait à de plus grandes entreprises.

23.40 / COSMO

‘Le nom de la rose’

Le nom de la rose. Italie-France-Allemagne, 1986 (130 minutes). Directeur: Jean-Jacques Annaud. Interprètes: Sean Connery, F. Murray Abraham, Christian Slater.

Le roman bien connu d’Umberto Eco a été porté à l’écran par le réalisateur français Jean-Jacques Annaud. Une production européenne intéressante qui, avec une atmosphère d’époque vraiment réussie, des performances réussies – en particulier Sean Connery dans le rôle du frère Guillermo de Barskerville – et un scénario intelligent et bien résolu, ont réalisé de bons chiffres au box-office.

23.40 / Le 1

Traite des êtres humains, à ‘Comando de nos jours’

Les chambres actuelles du Commando accompagnent la brigade de la police nationale spécialisée dans la traite des êtres humains et assistent à l’arrestation des membres présumés d’un réseau qui négocie avec les femmes pour les asservir et les prostituer. La traite des êtres humains est la troisième source illégale de revenus dans le monde, après le trafic de drogue et d’armes. C’est le crime invisible. Les victimes ont très peur et ont très peu d’alternatives. Une autre des équipes du programme accompagne la Garde civile lors d’inspections effectuées par des agents dans les colonies temporaires et dans les fermes et révèle le visage le plus méconnu de ces organisations criminelles: le recrutement de personnes à des fins d’exploitation par le travail.

24.00 / Le 2

‘Crónicas’ lance ‘Je ne suis pas raciste, mais …’

Des questions telles que nous sommes racistes en Espagne, comment définissons-nous le racisme? ou quelles sont les communautés les plus discriminées? ils sont le point de départ de Je ne suis pas raciste mais…, un nouveau reportage de Chronicles qui tente de répondre à ces questions avec les témoignages de personnes qui ont souffert et souffrent du racisme dans notre pays. Santiago Zannou, réalisateur, Ousman Umar, fondateur d’une ONG, Mis Raisa, rappeur, ou Mariano González, président de l’Union des Romani de Madrid, font partie des protagonistes de «ce soir».