Nicholas Latifi craint que le shunt de la Q2 n’entraîne une pénalité sur la grille

Nicholas Latifi s’attend à recevoir une pénalité de cinq places sur la grille pour un changement de boîte de vitesses au Grand Prix des Pays-Bas après sa lourde chute en qualifications.

Comme son coéquipier chez Williams George Russell, le Canadien a filé dans les barrières vers la fin de la Q2, le duo sortant indépendamment les drapeaux rouges.

C’était un véritable scénario de retour sur terre pour le duo Williams, qui vient d’engranger deux doubles points consécutifs.

Et ce n’était pas ce que le directeur général et principal de l’équipe, Jost Capito, aurait voulu voir alors qu’il s’auto-isole après avoir été un contact étroit de Kimi Raikkonen, qui a été testé positif pour COVID-19 après avoir dîné ensemble. Capito a depuis retourné un test négatif.

Capito ne sera pas non plus heureux que Latifi pense qu’il prendra désormais le départ de la course 19e sur la grille plutôt que 14e car un changement de boîte de vitesses devrait être nécessaire.

« Je serai surpris si nous ne prenons pas une pénalité de boîte de vitesses avec l’impact que j’ai eu », a déclaré Latifi, heureusement indemne dans son shunt.

« Je m’excuse auprès de l’équipe pour cela car je sais que je leur ai laissé beaucoup de travail ce soir. »

Montrez votre soutien à Williams avec leur dernière collection officielle de produits dérivés

Russell a admis que son accident était simplement le résultat de « pousser trop fort ».

« Mr Saturday » avait, une semaine plus tôt, réalisé l’un des grands tours de qualification sur le mouillé à Spa pour revendiquer une position de première ligne pour Williams – ce qui l’a finalement conduit à se classer deuxième de la « course » lorsque le temps maussade signifiait les feux n’ont pas pu passer au vert.

Mais sept jours plus tard, c’était un moment de héros à zéro pour le Britannique, qui poussait pour une autre apparition en Q3, mais a ensuite filé dans les barrières, bien qu’il ait pu revenir aux stands.

Expliquant son shunt, Russell a déclaré à Sky F1: « J’étais sur un très bon tour mais je suis sorti de l’avant-dernier virage, un virage serré à droite-gauche, mes pneus allaient et je poussais trop fort et j’ai finalement attaqué le dernier virage aussi beaucoup et perdu l’arrière.

« Vraiment désolé pour l’équipe parce que ce n’est pas ainsi que nous voulons terminer nos qualifications.

« Il y a un peu de dommages sur la suspension arrière, donc il ne devrait pas y avoir de pénalités, pas de problèmes et rien que les gars ne pourraient pas réparer du jour au lendemain.

« À ce moment-là, cela m’aurait promu dans le top 10. Je ne sais pas comment cela se serait passé plus tard dans la session. J’ai juste senti que je devais y aller et voir ce que j’aurais pu faire, mais pas comment je veux terminer mes qualifications.

Share