in

Nicholas Latifi évalue Russell plus haut qu’Ocon et Albon

Nicholas Latifi dit que George Russell, et non Esteban Ocon ou Alex Albon, est le meilleur coéquipier qu’il ait jamais eu dans sa carrière de pilote.

Le Canadien est coéquipier avec Russell depuis le début de la campagne 2020 et a le plus souvent été le plus lent des deux Williams Conducteurs.

Avant de rejoindre la grille de F1, il était coéquipier avec Ocon en Formule 3 et Albon en Formule 2.

Des trois d’entre eux, il dit que Russell est le meilleur.

“Oui, je le dirais certainement”, a-t-il déclaré lorsqu’on lui a demandé si Russell était son meilleur coéquipier sur Beyond the Grid. Podcast.

“Je veux dire, je pense que c’est un peu délicat parce que j’ai eu des coéquipiers très forts, beaucoup qui ont été en Formule 1 ou sont actuellement en Formule 1, donc j’ai l’expérience de conduire contre des gens avec différents styles de conduite, forces, faiblesses.

“Je pense que naturellement, les dernières années de ma carrière junior sont la bonne référence pour dire à quel point un coéquipier est fort parce que naturellement, je me sens meilleur pilote que je ne l’étais, disons, en Formule 3 en 2014, l’équipe -copains avec Esteban.

« Maintenant, en Formule 1, contre un gars comme George… Oui, je dirais certainement qu’il est probablement l’un des plus forts, sinon le plus fort, surtout en qualifications. Concrètement, en qualifications, George est de loin le meilleur.

Mais même en course, il est aussi très fort. Normalement, c’est un peu l’un ou l’autre, on peut être très très fort en qualifications et on peut être plus fort en course, on peut être moyen dans les deux mais cette moyenne est toujours très bonne.

“Mais c’est juste tout autour, il semble juste le clouer.”

Comme l’a dit Latifi, la force de Russell pendant son séjour en F1 a été la qualification, il est devenu connu sous le nom de « Mr Saturday » pour ses excellentes performances.

Le Canadien dit que c’est la régularité du Britannique plutôt que son rythme brut qui les distingue.

“Je pense que l’une des choses pour lesquelles George est vraiment bon en qualifications, c’est d’augmenter le rythme tour par tour, de trouver le temps sans trop pousser, disons”, a-t-il ajouté.

“Quand il s’agit de qualifications et de chausser de nouveaux pneus, naturellement vous poussez plus fort parce que la voiture est plus légère, elle se comporte probablement au mieux, vous avez plus de puissance moteur parce que vous la montez pour les qualifications.

« Mais il est très facile de trop pousser parce que parfois pousser plus fort n’est pas nécessairement le moyen de trouver le temps au tour, et George semble être très bon pour trouver le bon équilibre pour s’améliorer constamment tour par tour.

“Je pense que c’est juste la cohérence de la façon dont il construit chaque tour alors que parfois moi, je peux faire un excellent premier tour et être très proche ou parfois plus rapide sur un premier tour mais ensuite je ne m’améliore pas autant que j’en ai besoin sur le prochain tour.

La version disco des Rolling Stones de “Miss You” en tête des charts

Les affaires de Nintendo restent solides, mais le Bloom Off Switch Lite est-il? – Sujet de discussion