Nicola Sturgeon menace l’Écosse d’un QUATRIÈME lock-out si les cas deviennent incontrôlables | Politique | Nouvelles

La Première ministre Nicola Sturgeon s’est adressée au pays lors de son briefing sur les coronavirus mardi après-midi. Au cours de son briefing, Mme Sturgeon a averti que l’Écosse pourrait voir un autre verrouillage pour empêcher la propagation du COVID-19, de la même manière que la France. Elle a insisté sur le fait que les pays doivent encore faire face à la flambée des cas malgré le succès des déploiements de vaccins.

Mme Sturgeon a mis en garde contre l’abandon des mesures trop tôt ou un comportement trop brutal afin de ramener le pays à la normale.

Elle a déclaré: «Nous pouvons encore voir ici et de manière plus frappante dans d’autres parties du monde, Covid n’est pas sorti.

«C’est un virus qui est encore très présent chez nous.

«Ici, en Écosse, chaque jour, nous voyons encore des centaines de personnes testées positives et tous les nouveaux cas que nous voyons maintenant rapportés sont de la nouvelle variante qui est apparue juste avant Noël.

À NE PAS MANQUER: Breton trompé affirme qu’AstraZeneca est le seul coupable de la pagaille des vaccins dans l’UE

«Comme nous le savons, cette variante est plus contagieuse que la variante à laquelle nous avons eu affaire plus tôt l’année dernière.

«C’est en effet pourquoi certains pays d’Europe doivent faire face à de fortes augmentations dans de nouveaux cas.

«Nous voyons des pays comme la France, par exemple, appliquer de nouveaux verrouillages, c’est ce qui pourrait encore arriver ici si nous baissons la garde trop loin ou trop rapidement.

“C’est ce que nous avons collectivement déterminé que nous n’allons pas permettre ici.”