Nikita Mazepin explique la raison inhabituelle de l’arrêt prématuré du Grand Prix des États-Unis

Nikita Mazepin a dû faire un arrêt au stand imprévu au Grand Prix des États-Unis après qu’un appui-tête lâche a entravé sa vision.

Dans des circonstances normales, le pilote Haas aurait eu la chance de courir avec plusieurs voitures derrière lui après avoir pris le départ devant un trio qui a purgé des pénalités moteur, tandis que Lance Stroll et Nicholas Latifi se sont enchevêtrés dans le premier tour et ont perdu du terrain.

Mais au lieu de se battre dans la partie inférieure du milieu de terrain, Mazepin s’est retrouvé dans les stands pour des mesures correctives en raison d’un problème avec son appuie-tête.

Le site de la Formule 1 lui a dit que la course avait été chargée sur le Circuit des Amériques, le pilote né à Moscou a répondu : « Malheureusement, pas très occupé [for me] car dans le virage 2, l’appui-tête s’est détaché de ma voiture et cela a fait deux choses.

« Tout d’abord, c’était un premier tour assez sommaire car il a soulevé l’arrière de l’appui-tête et bloqué les rétroviseurs gauche et droit. J’ai dû demander à l’équipe s’il y avait des gens autour de moi et espérer qu’il n’y avait personne parce que je ne pouvais tout simplement pas savoir où me rendre ou non.

« Et la deuxième chose était que cela ajoute évidemment plus de 25 secondes de temps de course pour un arrêt au stand inutile, donc cela a rendu la tâche assez difficile à partir de là parce que je conduisais seul et essayais de faire fonctionner un arrêt au stand.

« Mais à ces températures et avec ces pneus, ce n’était tout simplement pas possible. »

Le directeur de l’équipe Haas, Guenther Steiner, a déclaré que le problème était facilement résolu et que Mazepin aurait été menacé d’un drapeau noir si aucune mesure rapide n’avait été prise.

« Il y a deux épingles au dos [of the headrest] qui n’étaient pas complètement engagés », a déclaré Steiner, cité par Motorsport Week.

« Par conséquent, nous n’avons pas eu à retirer l’appui-tête [at the pit-stop], seulement [push it] vers le bas et vers l’intérieur.

« Vous devez venir dans les fosses [or] sinon c’est un drapeau noir pour des raisons de sécurité. Nous l’avons appelé immédiatement.

Mazepin a terminé 17e et dernier de ceux encore en course, une place derrière son coéquipier, Mick Schumacher, le duo étant le seul pilote à avoir doublé deux fois le vainqueur Max Verstappen.

Il reste cinq courses supplémentaires cette saison à Haas pour marquer le pas dans le tableau des points du Championnat du monde, leur meilleur résultat à ce jour ayant été la P12 de Schumacher au Grand Prix de Hongrie.

Share