Norrie bat Basilashvili pour remporter la finale masculine d’Indian Wells

18/10/2021 à 05:37 CEST

.

Le joueur de tennis britannique Cameron Norrie a remporté le titre masculin d’Indian Wells dimanche en battant le géorgien Nikoloz Basilachvili en finale pour 3-6, 6-4 et 6-1 en une heure et 49 minutes.

Les Britanniques ont dû rentrer une finale qui est devenue très compliquée quand Basilashvili a marqué le premier set avec facilité.

Mais Norrie, entraînée par l’Argentin Facundo Lugones, réagit admirablement et renverse le match pour obtenir les 1 000 premiers Masters de sa carrière.

Norrie était la 21e tête de série pour Indian Wells et Il était classé 26e au classement ATP avant la compétition, tandis que Basilashvili était classé 29e favori du tournoi et numéro 36 mondial.

Ces deux joueurs de tennis ne sont pas apparus dans les poules pour atteindre la finale d’Indian Wells, mais le absence des stars les plus importantes du circuit masculin Il avait laissé les portes ouvertes aux espoirs potentiels et aux figures montantes.

Novak Djokovic, Rafa Nadal et Roger Federer ils n’ont pas participé cette année au tournoi du désert californien.

Aussi, le Russe Daniel Medvedev, qui a battu Djokovic au dernier US Open, est tombé en huitièmes de finale d’Indian Wells avant Grigor Dimitrov.

Le match entre Norrie et Basilashvili s’est joué aujourd’hui juste après la victoire mémorable et épique en finale féminine de l’Espagnole Paula Badosa sur la Biélorusse Victoria Azarenka par 7-6 (5), 2-6 et 7-6 (2) en trois heures et 4 minutes.

Badosa, 23 ansainsi annoté son premier Masters 1000 et elle est également devenue la première Espagnole à être couronnée à Indian Wells.

Samedi, les vainqueurs de la catégorie double se sont rencontrés.

Le Belge Elise Mertens et la Taïwanaise Su-Wei Hsieh ont battu la Kazakh Elena Rybakina et la Russe Veronika Kudermetova pour 7-6 (1) et 6-3 en une heure et 35 minutes.

Dans le box des hommes, l’Australien John Peers et le Slovaque Filip Polasek ont ​​été proclamés champions en battant les Russes Andrey Rublev et Aslan Karatsev par 6-3 et 7-6 (5) en une heure et 29 minutes.

Share