Norris, Russell et Hamilton se joignent au black-out des réseaux sociaux contre le racisme · .

Lando Norris, George Russell et Lewis Hamilton ont rejoint un boycott des réseaux sociaux contre le racisme, tandis que Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo disent qu’ils y réfléchissent.

La campagne a été initiée par des organismes de football anglais, la Football Association, la Premier League, la Ligue anglaise de football, la FA Women’s Super League, le FA Women’s Championship, la Professional Footballers ‘Association, la League Managers’ Association, l’association des arbitres campagne contre le racisme Kick It Out, Women in Football and the Football Supporters Association.

Le but du boycott est de tenir les entreprises de médias sociaux responsables de ce qui est publié sur leurs plates-formes «en réponse aux abus discriminatoires continus et soutenus reçus en ligne par les joueurs et de nombreuses autres personnes liées au football».

Ce week-end, lorsque le boycott se déroulera de 15h00 BST aujourd’hui à 23h59 le lundi 3 mai, a été sélectionné comme particulièrement percutant car il contient un calendrier complet des matchs de football. Comme le Grand Prix du Portugal tombe également pendant cette période, plusieurs pilotes de F1 se sont également engagés à soutenir l’initiative avec leurs propres pannes de réseaux sociaux.

“ Les plateformes de médias sociaux doivent faire plus ” – HamiltonLewis Hamilton a déclaré hier qu’il envisageait sa position sur le boycott. «Dans le sport, il est clair que le racisme continue d’être un problème», a-t-il déclaré. «Et je pense que les plateformes de médias sociaux doivent faire plus pour lutter contre cela.

«Et donc je soutiens pleinement l’initiative. Si je le fais aussi, cela aide à faire pression sur ces plates-formes afin de lutter contre cela, alors c’est sûr que je suis heureux de le faire.

Hamilton compte 22 millions d’abonnés sur Instagram et 6,3 millions sur Twitter; ce matin, il a posté un message confirmant qu’il se joindrait au boycott. «Pour être solidaire de la communauté du football, je vais m’obscurcir sur mes réseaux sociaux ce week-end. Il n’y a pas de place dans notre société pour tout type d’abus, en ligne ou non, et pendant trop longtemps, il a été facile pour quelques-uns de publier de la haine derrière leurs écrans.

«Même si un boycott ne résoudra peut-être pas ce problème du jour au lendemain, nous devons appeler au changement en cas de besoin, même si cela semble être une tâche presque impossible.

«Le sport a le pouvoir de nous unir. N’acceptons pas les abus dans le cadre du sport, mais soyons plutôt ceux qui font la différence pour les générations futures. »

Daniel Ricciardo a également déclaré qu’il soutenait le boycott, bien qu’il ne s’y soit pas encore engagé. “[I’m] certainement en tenant compte de cela et évidemment si cela aide, comme toutes choses, à sensibiliser et à diffuser le message ou à le diffuser et à en faire un peu plus de responsabilité, bien sûr. Je pense que c’est important.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Lando Norris et George Russell ont confirmé ce matin qu’ils participeraient au boycott. «Je soutiens le boycott des réseaux sociaux ce week-end», a déclaré Norris, l’un des pilotes de F1 les plus prolifiques et les plus suivis sur les réseaux sociaux, sur l’un de ses comptes.

George Russell, Williams, Autodromo do Algarve, 2021«Il y a beaucoup trop d’abus en ligne» – Russell «Tout le monde est aux prises avec des abus ici à un moment donné et les entreprises de médias sociaux doivent faire plus pour y faire face. Se cacher derrière un clavier n’est pas acceptable. Trop c’est trop.”

Russell a annoncé qu’il participerait au black-out dans un court message vidéo aux fans posté sur ses canaux sociaux. «Je soutiendrai la panne des médias sociaux ce week-end», a déclaré Russell. «J’ai pensé qu’il était important de le faire parce qu’il y a beaucoup trop d’abus en ligne, de haine, de négativité, de racisme qui ne sont tout simplement pas mérités.

«Je pense qu’il est de notre devoir de sensibiliser le plus possible, non seulement dans le sport, mais dans tous les domaines. Peu importe votre âge ou votre jeunesse ou votre origine, juste pour répandre la positivité et être gentil les uns envers les autres.

«Je suis profondément attaché à cela et j’ai senti qu’il était de mon devoir de faire partie de cette cause. J’espère donc que vous appréciez mon point de vue, mon opinion et j’espère que nous pourrons tous faire un changement. »

La Formule 1 a reconnu le black-out en cours et a réitéré son soutien à la lutte contre le racisme, mais ne s’est pas engagée à rejoindre l’action. «La F1 est totalement engagée dans la lutte contre toute forme de discrimination, en ligne ou autre», a-t-il déclaré.

«Nous soutenons les actions de la Premier League et d’autres organismes sportifs et athlètes en soulignant que davantage doit être fait pour éradiquer les abus en ligne dont ils sont directement victimes.

«Nous continuons à travailler avec toutes les plateformes et nos propres publics pour promouvoir le respect et les valeurs positives et mettre un terme au racisme.»

Cet article sera mis à jour

Annonce | Devenez un supporteur et passez sans publicité

Grand Prix du Portugal 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix du Portugal 2021

Partagez cet article . avec votre réseau: