Notation Ultratech Cement – Achat: Une solide performance par entreprise au T4FY21

UltraTech est sur la bonne voie pour ajouter une capacité de 19MTPA au cours des deux prochaines années et dispose d'un bilan solide, ce qui lui permet de consolider davantage ses parts.UltraTech est sur la bonne voie pour ajouter une capacité de 19MTPA au cours des deux prochaines années et dispose d’un bilan solide, ce qui lui permet de consolider davantage ses parts.

Les volumes de ciment de l’UTCEM au quatrième trimestre à près de 28MT, en hausse de 30% en glissement annuel, ont dépassé leur précédent sommet au quatrième trimestre de l’exercice 2019. Pour l’ensemble de l’exercice FY21, la croissance des volumes de 5% en glissement annuel était nettement en avance sur l’industrie (en baisse à un chiffre en glissement annuel), la société tirant parti de sa forte présence pan-indienne, de sa chaîne d’approvisionnement et du capital de sa marque. La demande était large dans toutes les régions avec une utilisation de la capacité pour la traversée du T4FY21 + 90% dans chacune d’elles, à l’exception des marchés du sud. L’Est continue de dominer le peloton, fonctionnant à + 100% de sa capacité nominale. La société a également enregistré une forte reprise de l’activité RMC, en hausse de 19%, contribuant désormais à 5% du chiffre d’affaires.

Certes, une partie de la consolidation des parts de marché dans l’industrie était due à l’impact plus élevé des perturbations provoquées par le COVID-19 pour les acteurs du ciment plus petits et régionaux. Cependant, à notre avis, l’UTCEM a également réussi à tirer parti de sa marque forte, à intensifier les opérations d’actifs récemment acquis, à participer à de grands projets infrarouges et à d’importants ajouts de capacité ces dernières années. UltraTech est sur la bonne voie pour ajouter une capacité de 19MTPA au cours des deux prochaines années et dispose d’un bilan solide, ce qui lui permet de consolider davantage ses parts.

Regardez au-delà du court terme: la nouvelle vague de COVID-19 en Inde reste un risque majeur à court terme. Nos interactions avec les concessionnaires suggèrent une modération des ventes. Cependant, la demande de ciment, à notre avis, est souvent collante et devrait connaître une reprise rapide à mesure que l’environnement macroéconomique et l’impact de la pandémie se normalisent au cours de l’année. Nous continuons de prendre en compte le TCAC du volume gris de 10% sur les exercices FY21-24e pour l’UTCEM.

Gérer prudemment les leviers de coûts: la marge Ebitda à 25,6% au T4 était bien en avance sur les attentes de Street de 23,5%. La société a également indiqué que les coûts variables pour le premier semestre de l’exercice22 resteraient probablement compétitifs (par rapport aux pairs). Les réalisations de ciment gris ont augmenté de 3% en glissement annuel en FY21 et ont mieux résisté que ses pairs au T4 également à 2% t / t. Après la solide performance du quatrième trimestre, nous révisons nos estimations Ebitda pour l’exercice 22/23 de 1% / 2% malgré une nouvelle escalade des coûts des intrants – car nous prévoyons que les tendances des prix resteront favorables.

Nous révisons notre TP à 7 900 Rs à partir de 7 600 Rs: l’UTCEM restera à notre avis le principal bénéficiaire de la hausse de la demande à moyen terme. Nous estimons que le rendement du risque est favorable en raison de l’amélioration du profil de ROE et des perspectives de croissance.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt à l’aide du calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share