« Nous avons brisé la glace pour passer une égalité »

28/06/2021 à 21:29 CEST

Il est entré dans l’équipe lors de la troisième journée de la phase de groupes, contre la Slovaquie, et a déjà gagné une place dans le onze de Luis Enrique. L’arrière droit et capitaine de Chelsea était l’un des noms les plus en vue du match contre la Croatie, car c’est lui qui a marqué le deuxième but des Espagnols.

« Cela a beaucoup souffert, nous avons eu de nombreux tournois dans lesquels nous n’avons pas réussi à faire match nul et nous avons brisé cette glace contre le vice-champion du monde »César a commenté, rappelant les défaites contre l’Italie au deuxième tour de l’Euro 2016, ainsi que celle qu’ils ont subie contre la Russie aux tirs au but lors de la Coupe du monde 2018, également au deuxième tour.

L’équipe était fière d’avoir repris le match en prolongation, car « Il semblait que le match était terminé avec les deux buts de la Croatie en sept ou huit minutes », a expliqué. L’arrière droit assure que « maintenant, l’important est de bien se souvenir ».

Concernant l’erreur d’Unai Simón dans le premier but de la Croatie, Azpilicueta l’a disculpé, assurant que « Il est humain et nous pouvons tous échouer, il l’a assumé naturellement et nous a sauvé les prolongations et a lancé l’action de notre deuxième but ».

Sergio Busquets, qui a été désigné MVP du match entre l’Espagne et la Croatie, s’est exprimé dans la même veine. « Il a notre confiance et il sait à quel point c’est important pour nous; il a une grande mentalité et calme, il est très ambitieux et il l’a montré en se refaisant », a affirmé le capitaine de la ‘Roja’.

Share