« Nous sommes arrivés à un bon moment »

04/07/21 à 12:39 CEST

Luis Enrique a déclaré que n’importe lequel des 24 convoqués pour cette Eurocup pourrait être titulaire. Et les joueurs l’ont pris au pied de la lettre. C’est pourquoi tout le monde est branché, surtout maintenant en sachant qu’ils ne sont plus qu’à deux matchs de pouvoir soulever le trophée. Oyarzabal a commencé comme remplaçant au début, mais a pris de l’importance (a marqué le penalty décisif lors de la fusillade contre la Suisse) avec le passage de la concurrence et c’est désormais un coup de pouce luxe sur lequel compte Luis Enrique.

À l’approche du match de demi-finale contre l’Italie, l’attaquant de la Real Sociedad s’est adressé aux médias pour évaluer le moment que vit l’équipe nationale et comment elle fait face à ce duel compliqué mais en même temps passionné contre ‘Azzurra’. Concernant le rival, Oyarzabal a souligné que « je pense que contre l’Italie, ce sera un match très difficile. Ils ont montré leur niveau et arrivent à un très bon moment, tout comme nous. »

Malgré tout, l’ailier rouge est confiant dans les possibilités de l’équipe : « Si nous avons raison, nous faisons bien les choses et nous sommes nous-mêmes, nous pouvons gagner. Chacun est libre d’exprimer son opinion, mais à aucun moment nous n’avons eu de doute. Nous avons confiance en nous ».

Si l’équipe nationale a montré quelque chose, c’est qu’elle a su s’adapter à la révolution que Luis Enrique a dû mener depuis des lustres. Les Xavi, Iniesta, Silva, Villa, Xabi Alonso et compagnie ne sont plus là, donc les jeunes ont fait un pas en avant, ce qu’Oyarzabal a apprécié de manière très positive : « Il y a des moments où des changements doivent être apportés. Il est normal que des joueurs soient manqués. Dans le football, il est logique qu’il faille s’arrêter à un certain âge. Le niveau que donnent les U-21 ces dernières années est élevé. »

Concernant son rôle dans cette équipe nationale, Oyarzabal a indiqué qu’il est en Eurocup pour ce que Luis Enrique considère et qu’il se sent « chanceux d’être où je suis et de vivre ce que je vis. Je veux continuer à apprendre et à vivre des expériences et des moments ».

Share