« Nous sommes dans un club historique et nous voulons être les premiers »

28/05/2021 à 20:15 CEST

La dernière danse de l’Espanyol en deuxième division arrive. Un an plus tard, l’équipe bleue et blanche jouera à nouveau parmi les meilleures. Et avec l’objectif principal atteint pendant quelques semaines, Nous avons juste besoin de mettre la touche finale à une saison inoubliable avec le championnat de la ligue. C’est la seule chose que l’équipe de Vicente Moreno joue demain lors de sa visite à Alcorcón.

Cependant, l’entraîneur de Masanasa a voulu minimiser la question et que sa perception de la saison ne changera pas si son équipe termine première ou deuxième. «Nous allons le combattre, sans perdre de vue le fait que ce pour quoi nous sommes venus et nous sommes battus dès le premier jour, à savoir la promotion, est déjà accompli. C’était la chose la plus importante et ce qui vient ensuite est quelque chose qui ajoute à la réalisation et qui sera important  », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Le titre serait le meilleur des compléments, mais ce n’est pas indispensable. Bien sûr, avec un maximum d’ambition. « Nous sommes dans un club historique et nous voulons être les premiers », a-t-il déclaré.

Bien que l’Espanyol ait fait ses devoirs, il y a encore des équipes qui jouent des choses. Et très important. Sans aller plus loin, Alcorcón dépend de lui-même pour continuer l’année prochaine dans LaLiga Smartbank, alors ils vont tout donner à Saint-Domingue. Ils seront très en attente à Sabadell, car ils ont besoin d’une victoire bleue et blanche pour continuer à rêver de permanence. Il a assuré qu’il n’avait reçu aucun message de l’équipe Harlequin, et Il a précisé que «nous ne serons pas responsables de la réalisation de leurs objectifs, mais nous voulons gagner pour nous-mêmes, non pas en agaçant Alcorcón et en profitant à Sabadell, mais pour nous».

L’affrontement est marqué par les nombreuses pertes subies par l’équipe, entre blessés et rappelés par leurs équipes nationales, même si Moreno y voit une opportunité. «Il y en aura plusieurs de la filiale et tout au plus nous pourrons en avoir trois sur le terrain. C’est le moment de se présenter et de montrer qu’ils peuvent être là & rdquor;, Il a dit. Un de ceux qui ne le seront pas sera Darder, sanctionné. «C’est un joueur très important pour nous et nous ne pouvons pas pleurer. Je le crois quand il dit qu’il ne l’a pas dit, mais aussi l’arbitre quand il dit qu’il l’a entendu, mais le joueur est la partie blessée  », a déploré l’entraîneur valencien.

Share