« Nous voulons montrer que ce qui s’est passé l’année dernière n’était pas une coïncidence »

29/07/2021 à 16h00 CEST

.

Le milieu de terrain croate de Séville Ivan Rakitic a déclaré ce jeudi que le groupe qui dirige Julen lopeteguJ’aborde la prochaine saison avec ambition et l’intention de « montrer que ce qui s’est passé l’année dernière n’était pas un accident » et, en outre, « avec l’illusion d’en profiter avec les gens ».

Rakitique, dans sa deuxième pré-saison après son retour à Séville de Barcelone, il a réfléchi dans les médias du club sur les aspirations de l’équipe de Séville après avoir atteint la qualification pour la Ligue des champions l’année dernière, et a donné l’exemple de la compétitivité dont ils font les olympiens gala.

« Aux Jeux Olympiques, il y a des athlètes qui ont tout gagné et qui sont toujours motivés à Tokyo dans une année si difficile pour viser une autre médaille d’or. Et dans les sports individuels sans public ni personne pour les pousser. Comment fait-il (Novak) Djokovic? Eh bien, avec l’illusion du premier jour. Nous tous qui savons ce que signifie défendre nos couleurs, nous savons que nous ne pouvons jamais rester immobiles », a déclaré le capitaine de Séville.

Dans la dernière ligne droite de concentration que ceux de Lopetegui sont en cours à Lagos (Portugal), Rakitique Il était ambitieux sur les objectifs de la saison et a déclaré que, même s’il ne sait pas si ses patrons « vont vouloir l’entendre », ceux qui le connaissent savent qu’il en veut « toujours » plus « à chaque séance d’entraînement, en chaque match de pré-saison. « .

« Et dans deux semaines, je ne vous dirai rien. Sans rien fixer de concret, ce qui entre dans notre philosophie, c’est d’améliorer ce que nous avons fait jusqu’à présent. Nous savons qu’il est difficile de surmonter la saison dernière, la meilleure du club, mais nous voulons nous installer là où nous voulons vraiment être avec humilité et respect. Nous allons nous consacrer à 100% à nous battre pour tout », ont déclaré les médias croates.

Avec de bons sentiments après le match nul contre le Paris Saint Germain (2-2) à Faro (Portugal), Rakitique a fait une autocritique de la première saison de son retour à Sánchez Pizjuán, au cours de laquelle il est passé « du moins au plus » et qui s’est terminé « au meilleur moment » et « cinq ou dix matchs de plus auraient été bons pour lui » parce qu’il peut « faire mieux et plus régulièrement ».

Il a déclaré que pour lui « c’était un changement important après six ans à Barcelone », avec « une vision différente et une préparation physique et mentale » qui a fait « peut-être » coûter plus cher qu’il ne l’avait prévu, bien que cinq buts et huit passes décisives disent, dans son opinion, ce qu’il a pu apporter à l’équipe.

« Je ressens la confiance de mes coéquipiers en cette pré-saison et je sais que l’année prochaine sera différente », a déclaré le capitaine de Séville, qui a rappelé que « l’année dernière était d’arriver et de commencer à concourir dans une équipe qui fonctionnait déjà », pour quoi  » ce n’était pas facile d’entrer ».

Entre autres problèmes, il a souligné qu’il se sent maintenant « très bien, travaille beaucoup et ressent cette confiance à chaque match et à chaque séance d’entraînement » et a souligné qu’il a toujours l’épine de ne pas être revenu à un Sánchez-Pizjuán avec Ventilateurs:

« Nous attendons avec impatience que nos gens reviennent et se battent ensemble, car cette poussée qu’ils nous donnent n’est pas la même chose que de le faire avec un terrain vide. Nous voulons tous voir à nouveau les stades pleins », a-t-il déclaré.

Share