Nouveaux tests FIA conçus pour repérer les “ ailes flexibles ”

De nouveaux tests sur la flexibilité des ailes arrière des voitures de F1 devraient être introduits à la suite des commentaires de Lewis Hamilton sur la RB16B de Red Bull.

Après s’être qualifié pour le Grand Prix d’Espagne, Hamilton a affirmé que les voitures de Red Bull avaient un aileron arrière «plié» qui leur avait donné un avantage «d’au moins trois dixièmes» de seconde par tour.

Mais le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, qui pensait que le patron de Mercedes, Toto Wolff, avait déclenché l’observation du septuple Champion du Monde des Pilotes, a répondu en disant que la FIA était “complètement satisfaite de la voiture … elle a passé tous ces tests qui sont jolis. strict”.

Néanmoins, selon Autosport, la FIA a écrit à toutes les 10 équipes pour exprimer ses inquiétudes quant au fait que certains modèles passent les tests mais continuent de fléchir à grande vitesse.

Autosport dit avoir vu une copie du mémo qui indique que la FIA est au courant des conceptions qui sont conformes aux tests actuels mais “présentent néanmoins des déformations excessives pendant que les voitures sont en mouvement”.

Il ajoute: «Nous pensons que de telles déformations peuvent avoir une influence significative sur les performances aérodynamiques de la voiture.»

Découvrez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de Formule 1

Par conséquent, la FIA a déclaré qu’elle promulguerait une clause dans le règlement technique de la F1 qui leur permettrait de mettre en œuvre de nouveaux tests.

L’article 3.9.9 du Règlement Technique de la F1 stipule: «La FIA se réserve le droit d’introduire d’autres essais de charge / déformation sur toute partie de la carrosserie qui semble (ou est soupçonnée de) bouger pendant que la voiture est en mouvement.»

La date d’entrée en vigueur de ces contrôles est le 15 juin, juste après le Grand Prix de Turquie qui devrait être annulé après avoir été inscrit sur la liste “ rouge ” du Royaume-Uni pour les restrictions de voyage liées à la pandémie sanitaire.

Il est possible que le calendrier de juin soit encore revu et qu’un remplacement d’Istanbul soit prévu le week-end du 18 au 20, mais sinon, la première course à laquelle les nouveaux tests s’appliqueront est le Grand Prix de France le 27 juin.

La raison de la “ période de grâce ” d’un mois est de permettre à toutes les équipes qui ont des doutes sur la validité de leur aileron arrière de résoudre le problème avant que les nouveaux tests ne soient introduits.

Concernant les commentaires de Hamilton sur l’aileron arrière du Red Bull, Horner a déclaré: «J’ai été surpris de voir ses commentaires à ce sujet. Mais c’est quelque chose que Toto m’a mentionné précédemment. Je doute que ce soit l’opinion de Lewis, donc probablement venue d’ailleurs.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!