Nouvelles d’Emmanuel Macron: les Britanniques éclatent alors que le président français traite le Royaume-Uni avec « outrage » | Politique | Nouvelles

Mercredi, Boris Johnson s’est tenu aux côtés du président américain Joe Biden et du Premier ministre australien Scott Morrison pour dévoiler un partenariat tri-national. Appelé AUKUS, le partenariat de sécurité a vu l’Australie revenir sur un accord de longue date de 65 milliards de livres sterling avec la France pour lui fournir des sous-marins diesel.

Au lieu de cela, il sera fourni avec des sous-marins à propulsion nucléaire par les États-Unis – considérés comme étant un cran au-dessus des modèles français.

L’accord historique est largement considéré comme un effort pour contrer l’agression chinoise dans la région.

En plus d’outrager le régime de Xi Jinping, M. Macron a réagi avec un niveau de fureur presque similaire.

Il a rappelé ses ambassadeurs en Australie et aux États-Unis la semaine dernière – et a laissé le Royaume-Uni en place dans un camouflet apparent au Brexit Grande-Bretagne.

LIRE LA SUITE: Farage salue l’accord d’Aukus alors qu’il ridiculise l’armée française obsolète

« La France semble être en désaccord avec tout le monde sous Micron. »

Pendant ce temps, Kwisatshaderach réfléchissait : « Macron, se faisant constamment des ennemis avec des amis et des alliés de longue date.

« Chaque jour, je me sens non seulement ravi, mais aussi complètement justifié d’avoir voté pour le Brexit.

« Rester, et ses prétendues conséquences, étaient un mensonge flagrant et méchant. »

Qu’est-ce que tu penses? Cliquez ici pour partager vos points de vue ci-dessous.

Un quatrième appelé Mastermariner a écrit : « Si vous avez déjà travaillé avec des entreprises françaises, vous serez conscient de la bureaucratie ahurissante, du manque d’« attitude de service » et du besoin constant de réunions sur les réunions, les longues pauses déjeuner et les vacances incroyables que vous peut comprendre pourquoi la planification et les coûts ont dépassé la projection initiale.

« Les Français ont une approche différente de la logique par rapport à la pensée UK/US/AUS.

« De loin le meilleur accord et la coopération étroite de Five Eyes (réseau de partage de renseignements) contribueront à apporter de la stabilité face à l’intimidation des mouvements expansionnistes de la Chine.

Après l’annonce de la nouvelle, M. Le Drian a déclaré à Franceinfo : « Ce n’est pas fini. Nous allons avoir besoin d’éclaircissements. Nous avons des contrats.

« Les Australiens doivent nous dire comment ils s’en sortent. Nous allons avoir besoin d’explications.

« Nous avons un accord intergouvernemental que nous avons signé en grande pompe en 2019, avec des engagements précis, avec des clauses, comment s’en sortent-ils ?

«Ils vont devoir nous le dire. Ce n’est donc pas la fin de l’histoire. »

Share