in

NVDA Stock: La dernière baisse de Nvidia offre une opportunité d’achat pré-bénéfice

Nvidia (NASDAQ:NVDA) et NVDA ont connu une période tumultueuse de huit mois. Cette année seulement, NVDA a effectué plusieurs essais, suivis de fortes baisses. Les actions ont varié de prix, d’un minimum de 462 $ en mars à une clôture record de plus de 645 $ à la mi-avril. Se négociant actuellement dans la fourchette de 560 $ – environ 13% en avril – et approchant un rapport sur les résultats du premier trimestre qui devrait être un blockbuster, est-il vraiment temps de récupérer les actions NVDA?

Source: rafapress / Shutterstock.com

Bref oui. Je pense que Nvidia est actuellement dans une très bonne position. De plus, plus important encore, l’entreprise se tourne vers l’avenir. La technologie qui va être à l’avant-garde pour aller de l’avant – comme l’intelligence artificielle (IA) et la conduite autonome – est de plus en plus alimentée par les puces Nvidia.

L’action NVDA s’est appréciée de plus de 1 200% au cours des cinq dernières années. La stratégie et l’exécution de la société sont de bon augure pour les perspectives de croissance à long terme de l’action. C’est pourquoi Nvidia figure également en bonne place sur ma récente liste de sept grandes valeurs de croissance.

Stock NVDA: le chiffre d’affaires du premier trimestre suit mieux que prévu

Nvidia devrait publier ses résultats du premier trimestre de l’exercice 2022 le 26 mai. Auparavant, la société avait déjà publié des prévisions de chiffre d’affaires de 5,3 milliards de dollars pour le trimestre, plus ou moins 2%.

Le 12 avril, cependant, Nvidia a annoncé que les revenus du trimestre suivaient ces projections. En outre, la société a noté qu’elle dispose d’un approvisionnement suffisant pour soutenir une croissance séquentielle au-delà du premier trimestre – ce qui n’est pas une mince affaire pendant une pénurie mondiale de puces.

Sans surprise, l’action NVDA est apparue sur cette nouvelle. À peine trois jours plus tard, le 15 avril, les actions ont clôturé au nouveau sommet historique.

Crypto est une fois de plus une mine d’or pour Nvidia

Les crypto-monnaies sont à nouveau chaudes, ce qui signifie que la demande d’unités de traitement graphique (GPU) pour les plates-formes de crypto-minage est à la hausse. Nvidia a déjà traversé ce cycle et a appris une douloureuse leçon. Les crypto-mineurs peuvent être de grandes entreprises, mais ils sont en concurrence avec la base de clients principale de NVDA pour les cartes graphiques. Cela se traduit par un mauvais PR lorsque le stock est épuisé. De plus, le marché de la cryptographie peut se tarir sans avertissement. En 2018, cet effet a martelé le stock de NVDA lorsque les mineurs ont soudainement arrêté d’acheter.

Cette fois, cependant, la société fait les choses différemment et gère le marché de la cryptographie avec beaucoup plus de soin. Reconnaissant l’exploitation minière comme une véritable ligne d’activité, NVDA a créé un GPU spécifiquement pour ce marché. De plus, il a pris des mesures pour empêcher les mineurs d’acquérir tous ses nouveaux GPU grand public. Les nouvelles cartes graphiques ralentiront automatiquement les performances si elles sont utilisées pour l’extraction de crypto.

Les nouveaux GPU de la série RTX 3000 de Nvidia sont encore rares, mais les consommateurs ne sont pas en concurrence avec les mineurs de crypto pour les acheter maintenant. Pendant ce temps, les nouvelles cartes cryptographiques se vendent mieux que prévu. Dans sa mise à jour des résultats du premier trimestre, la société a indiqué qu’elle avait déjà vendu pour 150 millions de dollars, contre 50 millions de dollars prévus.

L’arrivée de la grâce

Cependant, Nvidia n’a pas seulement publié une mise à jour financière le 12 avril. La société a également annoncé Grace.

Ce produit est conçu sur mesure, Brasprocesseur basé sur les centres de données. NVDA affirme que son premier processeur de centre de données est optimisé pour offrir 10 fois «les performances des serveurs les plus rapides d’aujourd’hui sur les charges de travail d’IA et de calcul haute performance les plus complexes».

Bien sûr, Nvidia a toujours été axé sur les GPU, de sorte que son premier processeur de centre de données est un coup à travers l’arc des leaders des processeurs PC. Si Grace est à la hauteur des revendications, elle a le potentiel de développer considérablement le marché des centres de données de Nvidia. Au quatrième trimestre, ce marché a rapporté 1,9 milliard de dollars.

Qu’en est-il du marché des armes?

Cela dit, cependant, la plus grande question concernant Nvidia à l’heure actuelle est peut-être son accord à succès de 40 milliards de dollars pour acquérir le concepteur de puces britannique Arm. Cette acquisition ouvrirait les portes à un éventail beaucoup plus large de marchés technologiques, y compris les maisons mobiles et intelligentes. Nvidia gagnerait également des droits de licence et de redevances réguliers de la part des processeurs personnalisés qu’Arm conçoit pour une longue liste des meilleures entreprises technologiques du monde.

Cependant, cet accord est en difficulté depuis son annonce en septembre dernier. Plus précisément, il est sous contrôle du Royaume-Uni et de l’Union européenne. En février, la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis a également ouvert une enquête sur l’acquisition.

Howard Yu est professeur de gestion et d’innovation à l’Institut international pour le développement de la gestion. En février, il a écrit ce qui suit pour The Conversation:

«En fait, l’accord est pratiquement mort avant qu’il ne commence. Au cœur de cela se trouve une dispute sur la souveraineté technologique. »

Donc, il y a un certain scepticisme quant à savoir si cet accord réussira. Si l’acquisition devait se concrétiser, cependant, ce serait une grande victoire pour l’entreprise. Et si ça échoue? Nvidia et NVDA se débrouillaient plutôt bien sans Arm en premier lieu.

Conclusion sur l’action NVDA

À l’heure actuelle, l’action NVDA obtient la note «B» dans mon Portfolio Grader. Il a entraîné les investisseurs dans une course ascendante et descendante au cours des huit derniers mois. Des facteurs tels que les pénuries de puces et la volatilité de la crypto pourraient également avoir un impact imprévisible sur ses revenus. Cependant, malgré des périodes difficiles, il a suivi une trajectoire de croissance incessante au cours des cinq dernières années.

Nvidia n’est pas immobile – il fait de grands pas. Et, même s’ils ne tournent pas tous bien, l’entreprise ne commet clairement pas l’erreur de complaisance. C’est la recette du succès et de la croissance à long terme des actions NVDA.

Donc, si vous vous êtes assis sur la clôture à propos de NVDA, la baisse actuelle des pré-bénéfices pourrait être le moment de faire un pas.

A la date de publication, Louis Navellier avait une position longue sur NVDA. Louis Navellier n’avait (ni directement ni indirectement) d’autres positions sur les titres mentionnés dans cet article.

Le membre du personnel de recherche d’InvestorPlace principalement responsable de cet article ne détenait (directement ou indirectement) aucune position sur les titres mentionnés dans cet article.

Louis Navellier, qui a été qualifié de «l’un des gestionnaires de fonds les plus importants de notre temps», a rompu le silence dans cette vidéo choquante «tout dire»… exposant l’un des événements les plus choquants de l’histoire de notre pays… et celui qui bouge chaque L’Américain doit faire aujourd’hui.

Huesca de LaLiga Santander: horaire et où regarder à la télévision

La casa de papel se termine avec le tournage de sa dernière saison – Las Noticias de Chihuahua – Entrelíneas