O’Driscoll demande à Mokaev d' »apporter un oreiller » au BRAVE CF 54 car il l’enverra dormir

Blaine O’Driscoll Il a appris les leçons douces-amères qui accompagnent chaque échec, et maintenant, après avoir trébuché sur un obstacle il y a six mois, il se prépare à revenir sur la voie de la victoire.

En mars dernier, le point culminant de SBG Irlande est tombé par décision unanime pour devenir le meilleur concurrent des poids mouches José « Short » Torres dans un affrontement en trois rounds des poids coq à BRAVE CF 49 : Super combats.

Avis

Bien que la défaite ait mis fin à sa séquence de deux victoires consécutives et ruiné ses débuts promotionnels tant attendus, il est impatient de supprimer le goût amer de la défaite en affrontant la meilleure compétition que l’équipe basée sur le MMA puisse offrir. Bahreïn

O’Driscoll revient à l’action le samedi 25 septembre lorsqu’il affrontera Muhammad Mokaev dans le co-métrage BRAVE CF 54, qui aura lieu à Konin, Pologne.

Pour atteindre son objectif de rachat aux yeux de ses fans, l’Irlandais de 29 ans devra être dans la fleur de l’âge et son combat sera certainement utile contre un ennemi très vanté comme Mokaev.

« Je me bats tous les jours, tu sais. Nous avons un excellent entraîneur de lutte ici et c’est un entraîneur solide. Mon combat se passera bien. La vérité est que peut-être qu’il (Mokaev) me renverse, mais personne ne peut m’arrêter », mentionné O’Driscoll.

«Tous les combattants et absolument tous ceux qui viennent au gymnase, ils ne peuvent pas m’arrêter. Je me lève toujours sans m’arrêter »ajoutée.

Cependant, Mokaev n’est pas en reste sur ce territoire, puisque celui de Daghestan maintenant basé à Manchester, Angleterre, a des victoires sous forme de soumission à son actif.

Malgré le défi difficile qu’il présente Mokaev sur le tapis, O’Driscoll il pense que ses compétences sur le tapis devraient tenir le coup.

« Vous pouvez toujours essayer et je continuerai à me lever. Chaque fois que vous essayez de me renverser, vous allez utiliser plus d’énergie pour le faire et je vais me lever et revenir sur vous », il prétendait.

O’Driscoll pense que ce sera une autre histoire si Mokaev essayez d’échanger des grèves avec lui dans le département stand-up.

Lors d’un récent entretien en face à face, O’Driscoll Raconté Mokaev Apportez un oreiller le soir du combat.

Mokaev Je demande: « A quoi sert l’oreiller ? »

O’Driscoll il a simplement répondu : « Aller dormir ».

Twitter : https://twitter.com/mmaunola
Facebook : https://www.facebook.com/mma.uno
Instagram : https://www.instagram.com/mma.uno/

Publicité

Share