OJ Mayo revient dans l’élite : signe pour Unics Kazan

Cool signature en Euroligue. Selon Eurohoops, Unics Kazan a conclu un accord avec OJ Mayo (33 ans et 1,93 mètre) pour la prochaine saison. Le gardien, numéro trois à la draft 2008 (Memphis Grizzlies des Minnesota Timberwolves), revient ainsi dans l’élite du basket après avoir passé les trois dernières années entre Porto Rico (Atléticos de San Germán), Taïwan (Dacin Tigers et Taipei Fubon Braves) et la Chine : Hunan Jinjian Miye et Liaoning Flying Leopards, leur dernière équipe.

Et plus de cinq depuis qu’il a disputé son dernier match NBA avec les Milwaukee Bucks. Son rival, les Chicago Bulls, en mars 2016. La raison, une sanction de deux ans pour violation du programme anti-drogue de la NBA. Il a été le premier joueur à être banni pour cette raison au cours des 10 dernières années après Chris ‘Birdman’ Andersen en 2006.

Drogues dures

Les raisons qui ont amené la Ligue nord-américaine à prendre cette décision étaient multiples. Nous listons : test positif aux drogues dures comme les amphétamines, le LSD, la cocaïne, l’héroïne…, condamnés ou reconnus coupables d’un délit lié à ces drogues dures, ayant donné quatre points positifs par des substances améliorant les performances telles que les stéroïdes …, ne pas respecter les termes du programme traitement de la toxicomanie et possession, consommation ou distribution de drogues dures après un traitement antérieur pour toxicomanie. Ajoutez encore et encore pour un Mayo qui avait depuis longtemps admis avoir consommé de la marijuana et abusé d’un analgésique.

« Enlever mon basket est ce qui se rapproche le plus d’être en prison.. Depuis que j’ai 6 ou 7 ans, j’ai toujours joué une saison de basket. C’est le point le plus bas de ma vie : ne pas être en NBA. Tous mes coéquipiers jouent et je ne le suis pas à cause de mes erreurs. Si tu me prends le ballon, que puis-je faire d’autre ? », avouait-il en 2017 dans Sports Illustrated.

Mais avant tout cela, OJ était l’un des grands de la NBA. Un joueur d’une qualité incroyable, qui a passé ses quatre premières saisons (2008-12) dans les Grizzlies de Memphis : joué aux côtés de Marc Gasol en Liga. Puis vint son évasion des Dallas Mavericks (2012-13) et ses trois parcours à Milwaukee, sa dernière franchise. Une fois sa sanction purgée, aucune équipe de la Ligue ne lui a fait d’offre.

Share