Oksana Masters, le « joueur multisports » né sous l’effet de Tchernobyl

01/09/2021 à 5h01 CEST

Les effets de Explosion de Tchernobyl en 1986 ils sont très présents aux Jeux Paralympiques. L’un des athlètes touchés par les conséquences du plus grand accident nucléaire de l’histoire a été Maîtres Oxana, né en Ukraine le 19 juin 1989 avec diverses malformations physiques.

Oxana est née avec une hémimélie tibiale (taille de jambe inégale), avec un seul rein, une insuffisance pondérale au niveau des mollets, des orteils palmés et pas de pouces, et six orteils. Des malformations qui ont sans aucun doute marqué sa vie. A tel point que ses parents l’ont abandonné et qu’Oxana a grandi dans un orphelinat. Là, en plus, il a subi des abus physiques, émotionnels et sexuels, ce qu’il a révélé dans une vidéo au début de l’année. Une enfance à oublier.

Quand elle avait sept ans, le moment le plus important de sa vie est arrivé, un professeur d’orthophonie américain qui ne pouvait pas avoir d’enfants l’a adoptée et l’a emmenée aux États-Unis.

les deux jambes ont dû être amputées car la douleur des malformations était insupportable. A huit ans, le premier est amputé et le second à treize.

Mais Oxana était déjà tombée amoureuse du sport. Rien n’est mis devant cette « joueuse multisports » qui a déjà neuf médailles paralympiques en sa possession. La dernière était la médaille d’or remportée sur le circuit Fuji ce mardi.

Il a commencé son parcours dans le sport avec l’aviron, mais participe également aux Jeux paralympiques d’hiver où il a participé à des compétitions de ski de fond et de biathlon. A Tokyo, il a réalisé son premier métal en cyclisme en mode route H4-5. Une belle réussite pour cette femme qui se réinvente au fil des années. « Si vous voulez réaliser quelque chose, vous trouverez sûrement le moyen d’y parvenir », dit-il. C’est sa philosophie de vie et oui, elle a toujours trouvé le chemin du succès.

Share