in

Omar Epps et Patina Miller élèvent le flic et la reine de Kanans

*Qui dirige le monde? FILLES!

Actrice Meunier patiné dirige les choses en tant que Raquel “Roc” Thomas dans le dernier opus de “Power” « Livre de puissance III : Élever Kanan. Miller joue la mère de Kanan mais elle est aussi la patronne du Queens, NY. C’est la seule femme dans le jeu de la drogue et il ne faut pas la déranger ! “Raising Kanan” se concentre sur le passé et l’éducation de Kanan, donnant aux téléspectateurs un aperçu de ce qui l’a rendu impitoyable trafiquant de drogue – il l’a eu de sa maman !

Livre de pouvoir III : Élever Kanan (2021)

“C’était super stimulant pour moi de me mettre à la place de Raquel Thomas”, a déclaré Miller. « Comprendre le contexte de la série… cela ne va pas glorifier ce style de vie. Mais il est toujours bon de voir une femme dominer dans une position où les hommes prennent le plus de place. Je suis heureuse que nous puissions raconter cette histoire… en voir tout l’aspect pouvoir d’un point de vue féminin.

Le personnage montre aux téléspectateurs les nombreuses dimensions d’une femme patronne, d’une femme d’affaires puissante à une mère aimante.

Livre de pouvoir III : Élever Kanan (2021)

“Raising Kanan” met également en vedette l’acteur vétéran, Omar Epps, qui joue Malcolm Howard. Un policier qui essaie de nettoyer les rues et de se débarrasser de l’activité de drogue qui se déroule dans le quartier. Mais il a aussi un pied dedans et un pied dehors quand il s’agit de sa relation avec Roc et son entreprise familiale.

«C’est un mec sombre. Il vit du côté obscur, c’est sa zone de confort », a déclaré Epps. “Il a un coup de main partout, du capot au NYPD et il essaie juste de le faire fonctionner à son avantage.”

“Power Book III: Raising Kanan” est maintenant en streaming ! Regardez-le dimanche soir sur Starz.

Prévisions à long terme: une chaleur torride de 30 ° C pour brûler le Royaume-Uni dans une vague de chaleur de 6 jours – nouvelle carte météo | Météo | Nouvelles

Basket-ball | Jeux Olympiques : l’Espagne, contre les Etats-Unis !, en quarts de finale des Jeux