« On manque de passion et d’âme dans les derniers mètres »

16/09/2021 à 20:28 CEST

Marc Brugues

Gérone n’a pas commencé la saison comme il le souhaitait. Quatre points sur quinze possibles sont un bagage trop pauvre qui, en plus, a le club ancré dans l’avant-dernière position, dans la zone de relégation. « Ce n’est pas anecdotique, c’est inquiétant & rdquor ;, dit Míchel. L’entraîneur madrilène reconnaît dans une interview au ‘Diari de Girona’ qu’il n’a pas encore trouvé la clé pour faire jouer l’équipe dans son style. « Nous avons besoin d’un pas de plus en termes d’intensité et d’agressivité dans les derniers mètres. Nous devons changer de rythme lorsque nous y arriverons et mettre plus d’âme et de passion & rdquor;, Il dit.

Malgré les trois défaites consécutives, Míchel ne change pas le discours ambitieux avec lequel il est arrivé à Montilivi. « Le discours ne change pas malgré les résultats. Nous devons être très ambitieux car le club le mérite et nous devons prendre cette pression avec nous », assure-t-il. En ce sens, Michel en appelle à « l’humilité & rdquor; sortir du nid-de-poule et lever les yeux. « Nous ne pouvons pas prétendre escalader notre bouclier. La concurrence nous a mis sur place. Maintenant, nous devons arriver là où nous voulons gagner & rdquor ;.

Michel, oui, continue de lever les yeux. « Nous voulons que l’équipe soit la plus élevée possible et se battre pour le maximum d’objectifs et ceci, en Second A, consiste à relancer & rdquor ;. C’est pourquoi l’ex de Huesca rappelle qu’« avec cette escouade on ne peut pas être là-bas & rdquor ;.

Quant à l’effectif, l’entraîneur madrilène reconnaît qu’il est « très heureux & rdquor; de la façon dont cela s’est passé malgré le fait que la partie était « peut-être & rdquor; il se peut que quelqu’un manque aucun substitut n’est arrivé pour Sylla.

Share