P5 n’a plus le facteur « wow » pour Lando Norris

Lando Norris a admis que terminer cinquième était à peine satisfaisant pour lui ces jours-ci – alors que l’année dernière, cela aurait été juste « comme une victoire ».

L’homme McLaren s’est tellement amélioré cette saison qu’il n’est plus surprenant de le voir terminer les courses comme le meilleur pilote non-Mercedes ou Red Bull, et ce fut encore le cas au Grand Prix de Styrie.

Parti troisième sur la grille, Norris a réussi à garder Sergio Perez et Valtteri Bottas derrière lui dans les premières étapes jusqu’à ce qu’ils soient passés par les deux, tandis que le futur vainqueur Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont précipités au loin.

Le Britannique sait que sa voiture est plus compétitive en qualifications que dans les réglages de course et souhaite pouvoir être un prétendant plus régulier au podium – même s’il a déjà terminé troisième à deux reprises cette saison.

Néanmoins, la régularité de Norris – il a terminé cinquième dans chacune des trois dernières courses – signifie qu’il reste un excellent quatrième au classement du Championnat du monde des pilotes.

« Je ne pense pas que nous aurions pu faire beaucoup plus vraiment aujourd’hui », a déclaré Norris à Sky F1.

« C’est juste une course un peu solitaire et simple pour moi, ce qui à certains égards est vraiment bien. C’est positif, c’est une course assez solitaire quand vous êtes en cinquième position. Mais vous en voulez toujours plus, peu importe où vous finissez, jusqu’à ce que vous atteigniez P1.

« Une journée comme aujourd’hui montre qu’en qualifications, c’est si bon d’être là où nous sommes. Pour nous, être devant l’un des Red Bull hier alors qu’ils ont une voiture tellement plus rapide montre que nous faisons du très bon travail et que je conduis bien et tout.

« Nous extrayons tout ce que nous pouvons de la voiture, mais lorsque nous arrivons à la course, les performances de la voiture se séparent et vous êtes à plein plus limité par la voiture plutôt que de pouvoir la pousser à la limite.

« Peut-être que la semaine prochaine, nous pourrons en trouver un deuxième tout d’un coup et être beaucoup plus compétitifs! »

Obtenez le look Lando Norris avec la boutique officielle de Formule 1

C’était clairement un cas de sentiments mitigés pour Norris, qui veut passer à l’étape suivante mais sait également qu’il doit se concentrer sur l’objectif immédiat – battre Ferrari pour la troisième position du championnat des constructeurs. McLaren a 12 points d’avance sur les géants italiens.

« Je me souviens que l’année dernière, si nous avions un P5, c’était comme ‘wow’, c’est comme une victoire. Mais chaque fois que vous vous installez dans cette position et que vous vous y sentez à l’aise, vous voulez en faire un peu plus », a ajouté Norris.

« C’est ennuyeux parce qu’ils [Mercedes and Red Bull] étaient tellement plus avancés aujourd’hui – ce n’est pas comme si c’était cinq, 10 ou 15 secondes, c’était [looks at timing screen] 26,7 secondes d’avance, c’est donc beaucoup de temps au tour.

« Une voiture bien meilleure est nécessaire et beaucoup plus d’adhérence. C’est frustrant parce que nous voulons nous améliorer, mais je suppose que pendant un certain temps, vous ne nous verrez pas faire beaucoup mieux que cela en termes de performances pures.

« Mais des journées comme aujourd’hui sont très bonnes – beaucoup de points pour moi et pour nous en tant qu’équipe. Ferrari a été très rapide et nous a peut-être un peu dépassé aujourd’hui, mais nous ne pouvons pas faire grand-chose de plus. Je pense que la semaine prochaine, Ferrari peut être beaucoup plus menaçant s’ils partent en bonne position et n’ont pas d’incidents.

« Bien que vous en vouliez toujours un peu plus, des jours comme aujourd’hui à la fin de l’année sont ceux pour lesquels vous êtes reconnaissant. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share