« Pas facile » de courir avec Alfa Romeo, l’avenir incertain

Antonio Giovinazzi dit que ne pas savoir ce que 2022 lui réserve complique sa course, comme ce serait le cas pour n’importe quel pilote.

Entrant dans la phase finale de sa troisième saison avec Alfa Romeo, le siège de Giovinazzi est le dernier pour la grille 2022 qui n’a pas encore été finalisé.

Avec Michael Andretti apparemment intéressé à acheter une participation majoritaire dans l’équipe, Colton Herta a maintenant rejoint Guanyu Zhou, Oscar Piastri et Theo Pourchaire en étant lié à l’équipe.

Et Giovinazzi n’est pas près de prétendre que cette incertitude n’a pas d’effet.

« Bien sûr, ce n’est pas facile. Si vous posez cette question à tous les conducteurs, ils vous répondront que ce n’est pas facile. Vous voulez savoir ce que vous ferez l’année prochaine, si vous êtes ici ou non », a-t-il déclaré aux journalistes lors du Grand Prix des États-Unis.

Mais alors que les prétendants sont nouveaux cette fois-ci, Giovinazzi a admis qu’à ce stade de sa carrière, il est habitué à ne pas avoir de sécurité d’emploi d’une saison à l’autre.

« Ce n’est pas idéal, mais la situation est la suivante pour moi, et je vais essayer de faire de mon mieux aussi avec cette pression sur moi », a-t-il déclaré.

«Mais comme je l’ai déjà mentionné à plusieurs reprises, pour moi, septembre, octobre, ça a toujours été comme ça, j’ai toujours eu des problèmes avec ce que je ferai la saison prochaine, et cela se produit aussi cette année.

« Le problème n’est pas entre mes mains, donc ce n’est pas ma décision. Ce que je peux faire, c’est simplement apporter les résultats, être rapide et voir ensuite ce que [Alfa Romeo] décidera. »

Giovinazzi n’a apparemment pas aidé sa cause au Grand Prix de Turquie lorsqu’il a ignoré les ordres d’Alfa Romeo de laisser passer son coéquipier Kimi Raikkonen.

L’équipe a cependant déclaré qu’il n’y avait aucun ressentiment persistant, ce que Giovinazzi soutient.

« Je pense que c’est un problème qui vient parfois, et il est déjà venu dans le passé. Mais je n’aime pas, pour être honnête, commenter cela ici, j’aime juste en discuter avec l’équipe, à l’intérieur de l’équipe », a déclaré Giovinazzi.

«Mais ce n’est pas la première fois et l’important est que nous allons bien maintenant, tout va bien.

« Je crois en mon équipe, ils croient en moi, donc la seule chose qui [important] c’est maintenant qu’on marque des points. C’est ce que nous voulons, nous tous.

Share