Patry Jordán, la reine du fitness en ligne

25/10/2021

Le à 20:21 CEST

Patry Jordan (Girona, 37 ans), a pris l’initiative de lancer ses cours de gymnastique sur YouTube et n’a jamais imaginé qu’elle finirait par devenir la vraie reine du ‘fitness’ via les plateformes numériques.

Ce qui a commencé comme quelques cours dans une salle de sport, a conduit cet athlète entreprenant à devenir une référence internationale en tant qu’entraîneur personnel « en ligne ».

En fait, votre chaîne Gymvirtual cumule plus de 10 millions d’abonnés grâce à ses vidéos pour se mettre en forme et qu’en même temps, ils ont aidé de nombreuses personnes à beaucoup mieux vivre le confinement.

Et c’est que l’initiative de Patry Jordan de publier ses cours de gymnastique sur le net est née, précisément de la nécessité de trouver une issue à l’impossibilité de donner des cours. face à face au gymnase de Gérone où il travaillait.

Gymvirtual, un succès

Il a commencé son projet, ‘Gymvirtual’ et c’est devenu un phénomène avec des adeptes de tous âges et même beaucoup d’entre eux préfèrent déjà arrêter d’aller au gymnase. faire des abdos devant l’écran de l’ordinateur ou le mobile lui-même.

Son langage simple et direct engage. Ses messages invitent chacun à rejoindre la vague d’un mode de vie sain qu’il défend. Car dans ce cercle de santé, il n’y a pas que le sport qui est nécessaire.

Il propose également de le combiner avec la nutrition, qui à son tour se traduit par un bien-être émotionnel et des soins personnels.. Bien que depuis ses débuts sur sa chaîne YouTube jusqu’à aujourd’hui, Patry Jordan soit déjà devenu un phénomène de millions d’adeptes et se négocie à la hausse depuis des années.

Tout cela, avec la mode du sport et dans bien des cas, sans sortir de chez eux, comme beaucoup ont appris à le faire pendant les mois où ils étaient obligés de transpirer entre le canapé. et la télévision, ou dans la chambre, devant l’ordinateur, en raison de la pandémie.

Un modèle numérique réussi

Quelques mois qui ont aidé Patry Jordán à développer son modèle numérique qui a atteint les fans de gymnastique « en ligne » et à partir duquel beaucoup n’ont plus téléchargé. Ils veulent garder la forme grâce aux conseils de cette entrepreneure qui a même été prise de court par le succès de ses vidéos en ligne. Maintenant, elle est la reine du fitness en ligne.

Patry Jordán est amoureuse de son travail, elle est heureuse d’apporter un bien-être physique et émotionnel à des milliers de personnes qu’elle ne connaît pas mais sait qu’elles sont derrière l’écran. Une responsabilité que vous reconnaissez, vous submerge parfois mais que vous assumez.

Et c’est que l’exercice physique, selon lui, va bien plus loin que faire de bons abdos ou un travail physique. Il s’agit d’un engagement envers le bien-être personnel, et cet investissement dans la santé est l’un des aspects les plus importants de la vie. L’exercice offre la santé et, en fin de compte, la qualité de vie pour profiter des nombreuses autres bonnes choses que la vie vous offre.

Soucieuse de la santé des gens, elle lance des messages pour profiter du temps… Je dors bien et surtout, je mange sainement devant la rafale de chiffres qui placent le les pays développés comme principaux « fabricants » d’obésité.

L’un des moyens de surmonter la sédentarité est de profiter de vos cours, qui offrent un bien-être physique et émotionnel en ligne.

« Un deux mondes, la femme et le sport »

Le préparateur physique sur sa chaîne GymVirtual, Patry Jordan, Elle était très fière du prix qu’elle a reçu après être passée de l’anonymat à plus de 10 millions d’abonnés sur Internet.. « Au début, il n’était pas très clair pourquoi une pandémie s’était produite & rdquor;, a-t-il expliqué.

« Je tiens à remercier le prix et je suis très excité car il unit deux mondes très importants pour moi, les femmes et le sport & rdquor;a-t-il expliqué au gala. Dit sentir “Très reconnaissant d’être parmi tant de femmes, avec autant de talent et de travail derrière & rdquor;.

Patry Jordan a travaillé avec de nombreux athlètes de classe mondiale. « Pour moi, c’est une fierté de travailler avec des athlètes d’élite, j’ai l’impression que c’était un rêve et je me sens très heureux & rdquor;.. et avait un dernier message. « Qu’on continue à déplacer les gens à domicile & rdquor ;, a-t-il conclu

Share