Paul McCartney a des mots de combat pour les Rolling Stones

Paul McCartney a récemment abandonné ce que beaucoup pourraient considérer comme des mots de combat pour les Rolling Stones, qualifiant les rockeurs de « groupe de reprises de blues ». En parlant au New Yorker, dans une récente interview, un membre des Beatles a partagé ses réflexions sur les Rolling Stones. « Je ne suis pas sûr de devoir le dire, mais c’est un groupe de reprises de blues, c’est en quelque sorte ce que sont les Stones », a-t-il déclaré. McCartney a ensuite commenté une différence musicale plus spécifique entre son groupe défunt et les Stones, en disant: « Je pense que notre filet était un peu plus large que le leur. »

Notamment, le leader des Rolling Stones, Mick Jagger, a déjà fait des commentaires louches sur les Beatles, lors d’une interview en 2020. Lors de son apparition dans l’émission Apple Music de Zane Lowe, Jagger a abordé les comparaisons entre les deux groupes en déclarant: « Un groupe joue encore heureusement dans les stades, et l’autre groupe n’existe pas. » Ce commentaire est venu après que McCartney est apparu dans le Howard Stern Show et a déclaré avec audace que « les Beatles étaient meilleurs » que les Rolling Stones.

McCartney s’est un peu ouvert ces derniers temps, partageant même récemment un aperçu jusqu’alors inconnu de la grande rupture des Beatles en 1970. « Je n’ai pas provoqué la séparation. C’était notre Johnny », a déclaré McCartney à l’intervieweur de la BBC John Wilson. « Je ne suis pas la personne qui est à l’origine de la scission. » Le leader des Wings a poursuivi : « Oh non, non, non. Un jour, John est entré dans une pièce et m’a dit que je quittais les Beatles. Et il a dit : ‘C’est assez excitant, c’est un peu comme un divorce.’ Et puis on nous a laissé ramasser les morceaux. »

McCartney a poursuivi en partageant: « Le fait était vraiment que John se faisait une nouvelle vie avec Yoko [Ono, Lennon’s widow] et il voulait… rester au lit pendant une semaine à Amsterdam pour la paix. Vous ne pouviez pas contester cela. C’était la période la plus difficile de ma vie. » Enfin, il a ajouté : « C’était mon groupe, c’était mon travail, c’était ma vie. Je voulais que ça continue. Je pensais que nous faisions de très bonnes choses – Abbey Road, Let It Be, pas mal – et j’ai pensé que nous pouvions continuer. »

Bien que les Beatles ne soient pas en tournée comme les Rolling Stones, les fans seront ravis d’apprendre que Disney + a produit un prochain documentaire en trois parties sur le groupe, intitulé The Beatles: Get Back. Il relatera la création de Let It Be – sorti en 1970 – qui avait pour titre provisoire Get Back. On dit que la série documentaire limitée s’inspire du matériel capturé à l’origine dans le documentaire de 1970 de l’album qui a été filmé par Michael Lindsay-Hogg. The Beatles: Get Back devrait être diffusé sur Disney + consécutivement les 25, 26 et 27 novembre.

Share