Pavard explique ce qui s’est VRAIMENT passé entre lui et Paul Pogba lors de la finale de la Ligue des Nations

Lorsque la France a affronté l’Espagne en finale de la Ligue des Nations de l’UEFA, le défenseur du Bayern Munich Benjamin Pavard a fini par s’attirer les foudres de Paul Pogba lors d’un incident où l’Espagne pressait haut du côté français du terrain. Le milieu de terrain de Manchester United était visiblement furieux du manque de soutien de son coéquipier, qui n’a pas reculé et s’est offert comme option de passe.

Bien sûr, étant les Bleus, la courte prise de bec s’est rapidement transformée en une grosse affaire par les médias, Pavard étant apparemment l’objet de tensions au sein de l’équipe française. Alors que la France a remporté le tournoi de la Ligue des Nations cette année, l’atmosphère des vestiaires n’est probablement pas très agréable.

Alors qu’en pense l’homme lui-même ? S’adressant à Canal Football Club (via Goal), Benjamin Pavard a expliqué la partie que les médias n’ont pas rapportée, où il a tout réglé avec Pogba : « J’ai regardé l’incident plusieurs fois et nous avons parlé ensuite avec Paul. Il m’a dit qu’il était désolé d’avoir réagi comme ça.

Cependant, le défenseur n’accepte pas non plus le blâme, ce qui pourrait irriter certains de ses coéquipiers les plus sensibles. Voici la version des événements de Pavard : « Quand je regarde l’incident, d’accord, je ne bouge pas assez bien, mais je ne reste pas immobile non plus. Il aurait pu y avoir d’autres mouvements, d’autres joueurs, tout le monde était arrêté. Nous avons eu une explication. Je ne le blâme pas du tout. On en a parlé après le match. Tout est réglé.

Est-ce que tout est réglé, cependant? Je suppose que nous saurons quand la Coupe du monde se déroulera. Des rapports hors de France semblent indiquer que les coéquipiers de Pavard ont perdu confiance en lui, mais Deschamps lui fait toujours confiance. Pour une équipe nationale connue pour imploser lors des tournois en raison de problèmes hors du terrain, la France n’a probablement pas besoin de cela pour le moment. Leur défense en Coupe du monde commence dans un an.

Ou peut-être que cela fait partie du plan? L’agent Benji, envoyé par Hansi Flick pour faire dérailler les ambitions françaises. Ce serait un vrai jeu 500IQ.

Share