Pedri, la pierre angulaire du nouveau FC Barcelone

16/10/2021 à 11:05 CEST

Le milieu de terrain du FC Barcelone, Pedri González, a renouvelé avec le club jusqu’en 2026 et sa clause est passée à 1 000 millions d’euros. En tant que l’un des jeunes avec la plus grande projection, Le joueur est la pierre angulaire de l’équipe de Ronald Koeman et est destiné à diriger le milieu de terrain du Barça pour la prochaine décennie.

Le canari, qui n’est toujours pas dans les plans de l’entraîneur néerlandais en raison d’une blessure, Il est l’un des plus grands talents du moment et l’un des meilleurs joueurs de l’actuel FC Barcelone, qui a entamé une nouvelle étape après le départ de Leo Messi.. Depuis ses débuts avec l’équipe première, le milieu de terrain né en 2000 a délivré les passes les plus réussies dans le dernier tiers du terrain dans les cinq ligues majeures.

Le premier de Las Palmas enregistre 837 passes complétées avec 83% de réussite et fait partie des joueurs destinés à régner dans le football européen dans les années à venir.. Le joueur est déjà une réalité et son impact sur le jeu du Barça est absolu : Il était l’un des meilleurs de sa première année au Camp Nou et le favori pour remporter le trophée Golden Boy.

Dans les onze meilleurs de l’Eurocup

Pedri a vécu une saison de rêve en 2020/21 : L’année de ses débuts au FC Barcelone, il a disputé un total de 52 matches toutes compétitions confondues (37 en Liga, sept en Ligue des champions, six en Copa del Rey et deux en Supercoupe d’Espagne). Il a également marqué quatre buts et distribué six passes décisives, ce qui l’a amené à jouer le Championnat d’Europe et les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 avec l’Espagne.

Avec seulement 18 ans et sa première expérience dans l’élite, ete joueur faisait partie des onze meilleurs de l’Eurocup pour sa belle performance avec l’Espagne, où il a atteint les demi-finales: L’Italie a battu l’équipe nationale aux tirs au but et l’a privée de sa quatrième finale. Dans l’épreuve olympique, cela a également été essentiel pour que les hommes de Luis de la Fuente l’atteignent, où ils ont perdu contre le Brésil de Dani Alves..

Share