Héritiers et ayants droit aux privilèges de la royauté anglaise, le prince Harry et Meghan Markle semblent désormais lassés de la pression royale. Leurs récentes actions publiques le soulignent d’ailleurs assez bien. Stratégie objective ou erreur monumentale ? Voici tous les détails.

Une volonté qui fait polémique au sein de l’opinion publique

Depuis quelques semaines déjà, le prince Harry et Meghan Markle ont partagé leur volonté de quitter Londres pour s’installer définitivement aux États-Unis. Il faut dire que cette nouvelle est très mal perçue au sein de l’opinion publique et le couple britannique le sait. D’ailleurs, à cet effet, les parents d’Archie multiplient les sorties et les prises de position stratégiques pour sauver les apparences. Visioconférences pour la promotion d’œuvres sociales, sensibilisation sanitaire… rien ne paraît négligeable pour eux. Un beau plan de réhabilitation sociale qui s’est vu entaché par une action plutôt controversée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

This afternoon, The Duke and Duchess of Sussex attended the annual Commonwealth Service at Westminster Abbey on Commonwealth Day, alongside Her Majesty The Queen and Members of The Royal Family. The Commonwealth is a global network of 54 countries, working in collaboration towards shared economic, environmental, social and democratic goals, and the Service today seeks to highlight the vast community which spans every geographical region, religion and culture, embracing diversity amongst its population of 2.4 billion people, of which 60 percent are under 30 years old. As President and Vice-President of the @Queens_Commonwealth_Trust, The Duke and Duchess of Sussex have been passionate advocates of the Commonwealth having spent many years working closely with the next generation of Commonwealth leaders. The theme of the Commonwealth for 2020 is ‘Delivering A Common Future: Connecting, Innovating, Transforming’, placing emphasis on youth, the environment, trade, governance, and ICT (Information and Communications Technology) and innovation. From working to protect the earth’s natural resources and preserving the planet for generations to come, to championing fair trade and empowering the youth of today to transform the communities of tomorrow, the Service celebrates the Commonwealth’s continued commitment to delivering a peaceful, prosperous and more sustainable future for all. Photo © PA

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

En effet, Harry et Meghan sont intervenus au sujet des élections américaines, appelant des citoyens à voter le parti démocrate. Le duc et la duchesse de Sussex s’étaient pourtant accordés avec la reine Elizabeth II. L’accord s’articulait autour du fait que le prince Harry et sa bien-aimée sont libres dans un sens, à condition de respecter certains points de la royauté. Cette prise de position de leur part a transgressé les règles, d’autant plus que les détenteurs de titres royaux sont tenus à la neutralité politique.

Stratégie délibérée… objectif bientôt atteint ?

Avec un peu de recul, il apparaît clairement que le duc de Sussex et sa compagne auraient agi en connaissance de cause. Enfreindre les règles que la royauté impose afin d’être totalement déchu des titres royaux et ses commodités… voilà la stratégie affichée par les parents d’Archie pour gagner leur liberté totale.

Une journaliste appuie d’ailleurs cette piste, stipulant que : « Cela va apparaître, j’en suis de plus en plus certaine, comme un acte d’agression délibéré, visant à ne plus laisser d’autres choix à la reine que de retirer au couple ses titres royaux […] ». Pour la classe politique britannique, ce comportement du prince reflète l’indécision et l’illégitimité. «…Le problème, c’est que Harry a encore le statut d’Altesse Royale[…]. Il doit cesser d’avoir un pied dans chaque camp… », exprime un ancien député. Comme pour dire que l’intervention de Meghan Markle ne choque pas vraiment, au regard de sa nationalité, contrairement à celle d’Harry et sa qualité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

“After many months of reflection and internal discussions, we have chosen to make a transition this year in starting to carve out a progressive new role within this institution. We intend to step back as ‘senior’ members of the Royal Family and work to become financially independent, while continuing to fully support Her Majesty The Queen. It is with your encouragement, particularly over the last few years, that we feel prepared to make this adjustment. We now plan to balance our time between the United Kingdom and North America, continuing to honour our duty to The Queen, the Commonwealth, and our patronages. This geographic balance will enable us to raise our son with an appreciation for the royal tradition into which he was born, while also providing our family with the space to focus on the next chapter, including the launch of our new charitable entity. We look forward to sharing the full details of this exciting next step in due course, as we continue to collaborate with Her Majesty The Queen, The Prince of Wales, The Duke of Cambridge and all relevant parties. Until then, please accept our deepest thanks for your continued support.” – The Duke and Duchess of Sussex For more information, please visit sussexroyal.com (link in bio) Image © PA

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

En somme, le duc et la duchesse de Sussex ne reculent devant rien pour assouvir leur ambition d’exil pour le pays de Donald Trump. Bien qu’inacceptable, cette conduite pourrait-elle bientôt leur ouvrir le fameux sésame tant espéré ? Seul l’avenir nous fournira des éléments de réponse.