Percée de Covid : un anticorps « très puissant » trouvé pour tuer le virus : « un grand pas en avant » | Sciences | Nouvelles

La percée étonnante a été faite par des chercheurs du Centre Hospitalier Universitaire de Lausanne (CHUV) et de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Ils ont découvert un anticorps monoclonal « très puissant » qui cible la protéine de pointe de la maladie et est « efficace pour neutraliser toutes les variantes préoccupantes ». Leurs découvertes sont publiées dans la prestigieuse revue Cell Reports.

Les anticorps sont des protéines spécialisées en forme de Y libérées par le système immunitaire comme un verrou et une clé pour les envahisseurs étrangers du corps.

Cet anticorps nouvellement découvert serait « l’un des plus puissants » identifiés à ce jour.

Les experts disent que sa structure indique qu’il se lie à une zone qui n’est pas soumise aux mutations de la protéine de pointe.

Cela signifie qu’il empêche la protéine de pointe de se lier aux cellules exprimant le récepteur ACE2, qui est le récepteur que le virus utilise pour entrer et infecter les cellules pulmonaires.

Les protéines dopées sont ce qui donne leur nom aux virus. Au microscope, les chercheurs peuvent les voir travailler comme un crochet pour infecter leurs hôtes.

PLUS À VENIR

Share