Peter Schmeichel, sur les altercations à Old Trafford: “C’étaient des idiots et des fauteurs de troubles”

03/05/2021 à 20:25 CEST

Daniel Guillen

Ancien gardien de but de Manchester United, Peter Schmeichel, a durement critiqué le groupe de fans qui a envahi Old Trafford avant le match contre Liverpool sur CBS Sport: “Je ne pense pas que ceux qui étaient dans le stade étaient de vrais fans. Je pense que c’étaient des idiots et des brutes. Aucun d’eux ne se souvient des bons moments.”.

Le danois, qui Il est actuellement ambassadeur du club britannique, a averti que cette petite minorité ne représente pas du tout la base de fans du diable: “Certains ne sont même pas nés lorsque les Glazers ont repris le club. Les vrais fans donnent leur avis, mais sur un ton approprié. Ne soyez pas stupide, n’exigez pas des choses qui ne sont pas réalistes.”.

Le gardien historique de Premier League a rappelé que ce n’est que par le biais de l’union que les choses peuvent être réalisées, comme cela s’est produit avec la participation des équipes anglaises à la Super League européenne: “Ce que nous avons appris au cours des deux dernières semaines, c’est que si nous restons unis, montrons notre opposition à des idées avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord, en tant que groupe, cela a un effet.”.

Contrairement à la création d’une Super League

Peter Schmeichel a également montré son rejet absolu de la création d’une Super League européenne, où jusqu’à six équipes britanniques, dont Manchester United, ont couru en tant que fondateurs: “Je pense que le football, pas seulement Manchester United, est à la croisée des chemins. C’est une opportunité incroyable de changer le cours des choses. Quelque chose dont je pense que c’est nécessaire depuis longtemps. ”

United-Liverpool, suspendu

Accès de groupe jusqu’à 200 fans au stade en guise de protestation a fini par supposer la suspension du match entre Manchester United et Liverpool en brisant le cordon de sécurité sanitaire. Une défaite pour l’équipe d’Ole Gunnar Solskjaer aurait récompensé la Premier League mathématiquement à Manchester City de Pep Guardiola.