Petr Yan et demi-indemnité à l’UFC 267

Le 6 mars de cette année, Petr Yan a remporté le titre des poids coq.. Et l’expression c’est ça, car un échec de sa part lui a coûté la ceinture devant Aljamain Sterling, qui a été vu avec la ceinture sans la mériter. Le Russe a clairement dominé et un coup de genou illégal a causé sa disqualification. C’était juste et Sterling est le champion légal, mais la voiture de sport est Yan. Aucun doute à ce sujet. Toute cette controverse a conduit à une revanche. Logique et évident. Il n’y avait pas d’autre moyen. Ce samedi 30 octobre était le jour choisi… mais il ne sera pas donné. Sterling a été libéré il y a un mois pour des raisons non divulguées et n’exposera pas sa ceinture.

C’était injuste pour Yan de le jouer sans quelque chose de gros en jeu, alors l’UFC a retiré une ceinture provisoire. Cory Sandhagen était le rival choisi pour le Russe. ETLe vainqueur ira, lors de son prochain combat, contre Sterling. Il est également curieux que Sandhagen ait été choisi. Il vient de perdre contre Dillashaw en juillet … mais peut-être que personne d’autre ne prendrait le combat un mois plus tôt. Que ce soit d’une manière ou d’une autre, Yan a une « moitié de compensation », pour avoir l’autre moitié, il doit gagner et rencontrer Sterling.

Sur le papier, et dans les paris, Yan est clairement le favori. Il a remporté sept des huit combats qu’il a combattus à l’UFC et son ascension dans la division est claire. Son coup de poing et son jeu de frappe le rendent très dangereux. Pour sa part, Sandhagen a abandonné le combat pour le titre lorsqu’il est tombé face à Dillashaw, mais il est venu à ce combat après deux victoires : contre Moraes et Aldo.. Ses poings sont également forts, mais il est plus performant au sol. Y gagnerait-il le combat ? Par le niveau montré dans les derniers procès de Yan, il aurait du mal. Le Russe est un favori, l’Américain est un bon adversaire, mais il semble un pas en arrière. Qu’est-ce qui rend le procès si intéressant? Sachez si Yan pourra le faire avec ses fantômes. Il faudra voir si l’esprit le coupe de peur d’être à nouveau disqualifié ou si au contraire cela le transforme en quelqu’un de plus agressif. Il y a des énigmes à résoudre et cela se passera ce samedi dans l’Octogone d’Abu Dhabi.

Share