Pierre Gasly craint qu’AlphaTauri ne «  manque de rythme  »

Pierre Gasly s’inquiète qu’AlphaTauri ait «reculé» par rapport à ses principaux rivaux après la promesse qu’ils ont manifestée en début d’année.

AlphaTauri avait l’air particulièrement fort à Bahreïn, à la fois lors des tests de pré-saison et du grand prix d’ouverture – quelque chose qui s’appliquait à la fois à Gasly et à son coéquipier recrue, Yuki Tsunoda.

Le jeune japonais a signé le deuxième meilleur temps des essais et a marqué des points lors de ses débuts en course, tandis que Gasly a commencé cinquième sur la grille à Bahreïn et à Imola.

Cela suggérait que l’équipe basée en Italie pourrait se battre avec McLaren et Ferrari pour la troisième place du championnat du monde des constructeurs, mais par la suite, les attentes ont été tempérées.

Au lieu de cela, AlphaTauri s’est stabilisé à une sixième position plus réaliste au classement, Tsunoda en particulier traversant une période difficile, et Gasly reconnaît que le potentiel initial pour atteindre de nouveaux sommets cette saison s’est dissipé.

« Nous manquons simplement de rythme par rapport aux deux premières courses », a déclaré Gasly aux journalistes après avoir terminé neuvième du Grand Prix d’Espagne.

«C’est quelque chose que nous devons comprendre car nous venons de revenir dans l’ordre par rapport au début de l’année. Et je pense qu’il y a un peu de travail pour nous.

Mettez la main sur la marchandise Pierre Gasly via la boutique officielle de Formule 1

En toute honnêteté, AlphaTauri est mieux adapté aux circuits à faible appui – après tout, Gasly a remporté le Grand Prix d’Italie l’année dernière à Monza – de sorte que Portimao et le secteur final de Barcelone n’ont pas exploité leurs forces.

Vous ne pensez pas non plus que Monaco, qui organise la prochaine course, mais le pilote français n’écarte pas ses espoirs de profiter d’un week-end plus productif.

« Monaco, je pense, est une piste si particulière qu’elle pourrait être légèrement différente », a ajouté Gasly. «Mais il y a des domaines clairs où nous devons nous améliorer.

«La voiture n’est pas mauvaise, elle a du potentiel, mais c’est juste que nous n’avons pas vraiment réussi à la faire fonctionner partout dans tous les types de virages, et à obtenir une sorte d’équilibre de voiture tout au long du tour.

«Nous avons donc toujours une force et des faiblesses assez importantes, que je pense que nous devrions améliorer. Nous allons travailler, j’ai confiance en l’équipe et je pense que nous ferons quelques pas en avant dans les courses à venir.

«Évidemment, à basse vitesse, c’est généralement un peu plus mécanique que aérodynamique, mais la plate-forme aérodynamique peut aussi avoir un certain impact là-bas. Tous les processus à suivre pour vraiment comprendre ce que nous devons faire mieux dans ce type de coins.

«Mais Ferrari et McLaren font de grands pas en avant. Nous devons suivre le rythme si nous voulons être en mesure de nous battre un peu plus loin dans ce milieu de terrain.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook

Share