Plainte de Red Bull contre le « truc » du groupe motopropulseur Mercedes – rapport

Un rapport de l’Allemagne a affirmé que Red Bull s’était plaint à la FIA d’un « truc » que Mercedes serait en train de tirer pour s’assurer que leur moteur est légal.

Ce n’est pas la première fois que les équipes sont à couteaux tirés cette saison, après avoir assisté à de multiples protestations de chaque côté du fossé entre les deux équipes les plus rapides de la F1.

Le journaliste de F1 Michael Schmidt d’Auto Motor und Sport a déclaré dans son émission YouTube « Formula Schmidt » que Red Bull pense que Mercedes a placé des capteurs de température sur sa voiture à un certain endroit, ce qui permet au W12 de passer les tests de température FIA.

Le « truc » supposé vient du fait que Red Bull pense que Mercedes génère une puissance supplémentaire de son groupe motopropulseur en réussissant à refroidir considérablement l’air sortant de la voiture pendant l’accélération.

En conséquence, Red Bull pense que cela pourrait donner à ses rivaux du titre un avantage injuste si la température de l’air plus froide générée enfreint les règlements de la FIA.

Bien qu’il n’ait pas pu confirmer les accusations de Red Bull, le journaliste a expliqué où Mercedes est censé faire des gains.

« Red Bull a affirmé avoir déposé une plainte [about Mercedes’ power unit] à la FIA et Ferrari seraient également impliqués, [but] ils ne disent rien à ce sujet », a déclaré Schmidt.

« Apparemment, Mercedes a un truc qui est légal au début. Ils parviennent en quelque sorte à refroidir l’air dans le plénum [air distribution area of an engine], au moins dans la phase d’accélération, et cela donne beaucoup plus de puissance pendant cette phase, [but] pas tellement vers la fin.

« Cela pourrait être vrai si vous voyez comment la Mercedes sort des virages. »

Découvrez toutes les dernières marchandises Mercedes via la boutique officielle de la Formule 1

Le groupe motopropulseur Honda de Red Bull avait un avantage sur son équivalent Mercedes plus tôt dans la saison, mais les améliorations apportées par les Silver Arrows à Silverstone semblent avoir eu l’impact escompté sur les performances de Mercedes.

Alors que Mercedes elle-même prétend qu’aucune puissance supplémentaire n’a été gagnée, la conviction de Red Bull et de Ferrari est que leur puissance est répartie différemment, ce qui a conduit à leurs gains dans les virages à basse vitesse.

Malgré les protestations de Red Bull à ce sujet, Schmidt ne pense pas que Mercedes ait enfreint la réglementation en agissant ainsi – s’il s’avère qu’elle a utilisé cette « astuce » en premier lieu.

Quoi qu’il en soit, il pense que l’affaire sera bientôt résolue.

« Je pense que l’astuce est légale, mais il s’agit de savoir où les capteurs mesurent les températures dans le plénum, ​​car seule une certaine température est autorisée », a déclaré Schmidt.

« Je ne pense pas que vous ayez le droit d’être en dessous de 10°C (température extérieure) et ils [Red Bull] prétendre que les capteurs sont situés là où il est toujours assuré qu’il fait suffisamment chaud.

« Je pense que cela s’éclaircira dans les deux ou trois prochaines courses. Si nous n’entendons rien, je pense que ce que fait Mercedes est légal.

Share