Plus de pistes pour les apprentis sur les cartes ; gouvernement cherchant à permettre à d’autres établissements d’enseignement de dispenser une formation

Décrivant la proposition d’autoriser les entreprises indiennes à envoyer des apprentis à l’étranger comme « l’une des premières mesures envisagées par un amendement à la loi sur les apprentis », le ministère a déclaré : « Certaines des grandes entreprises ont leurs lieux de travail à divers endroits d’autres nations. Ils peuvent envoyer des apprentis à ces endroits. Cette étape élargirait la portée des formations en apprentissage à l’international.

Le gouvernement envisage d’introduire une série d’amendements à la loi de 1961 sur les apprentis, en vue de permettre aux établissements d’enseignement et autres de dispenser une formation aux apprentis et d’ouvrir la voie à des modes d’apprentissage virtuels pour élargir la portée de l’apprentissage.

Des sources ont déclaré que l’autorisation de l’apprentissage à temps partiel permettant de suivre des cours universitaires simultanément dans le cadre du système éducatif formel et l’autorisation des entreprises indiennes ayant des sites offshore d’envoyer leurs apprentis à l’étranger font partie des propositions qui seront présentées lors de la session de mousson du Parlement.

La nécessité « d’améliorer davantage les possibilités d’apprentissage pour nos jeunes » en modifiant la loi a été mentionnée par la ministre des Finances Nirmala Sitharaman dans son discours sur le budget de l’exercice en cours.

Bien que l’inclusion d’établissements d’enseignement/de formation dans la définition de l’établissement puisse également élargir la portée de l’apprentissage et la disponibilité des installations d’apprentissage à une plus grande échelle, le ministère du Développement des compétences, dans une note conceptuelle, a déclaré autoriser la formation en mode virtuel dans certains secteurs et dispenser une formation théorique de base obligatoire de manière virtuelle serait utile pour les établissements ainsi que pour les apprentis.

Décrivant la proposition d’autoriser les entreprises indiennes à envoyer des apprentis à l’étranger comme « l’une des mesures pionnières envisagées par un amendement à la loi sur les apprentis », le ministère a déclaré : « Certaines des grandes entreprises ont leurs lieux de travail à divers endroits d’autres nations. Ils peuvent envoyer des apprentis à ces endroits. Cette étape élargirait la portée des formations en apprentissage à l’international.

Le gouvernement a également proposé de définir les rôles et les responsabilités des tiers agrégateurs (TPA) dans la Loi pour soulager les établissements de la paperasserie de l’apprentissage. Les APT constituées seraient autorisées à soutenir les employeurs dans toutes les fonctionnalités de l’engagement des apprentis, y compris la mobilisation des apprentis et la mise en correspondance de leurs préférences avec la demande des établissements pour des opportunités d’apprentissage.

« Bien qu’il y ait eu 5 amendements dans la loi sur les apprentis depuis sa création, nous devons examiner les futures réformes qui soutiennent l’évolutivité et canalisent les jeunes vers l’emploi formel. Les réformes devraient viser à encourager les PME à s’engager dans l’apprentissage en renforçant le rôle de l’APT et en se concentrant sur la facilité de faire des apprentissages en simplifiant la compréhension du système et son exécution par les organisations », a déclaré Sumit Kumar, vice-président – NETAP, Université des compétences TeamLease.

La loi de 1961 sur les apprentis et les règles d’apprentissage de 1992 ont été promulguées dans le but de réglementer le programme de formation des apprentis dans les établissements en utilisant les installations disponibles pour dispenser une formation en cours d’emploi.

Conformément à la règle 7-B des règles d’apprentissage, 1992, il est obligatoire pour les entreprises ayant un effectif de 30 ou plus d’embaucher des apprentis dans une fourchette de 2,5 % à 15 % de leur effectif total, y compris le personnel contractuel . Les petites entreprises ayant une main-d’œuvre allant de 4 à 29 employés sont également autorisées à engager des apprentis dans une fourchette de 2,5 % à 15 %, bien que cette disposition soit volontaire pour elles.

La Loi sur l’apprentissage a été modifiée en 2014. Les Règles sur l’apprentissage, 1992, ont par la suite été modifiées en 2015 par des modifications le 16 juin 2015 et le 25 septembre 2019, pour ouvrir la voie à l’assujettissement du secteur des services au champ d’application de la Loi et d’autres.

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share