Pokémon s’associe à Sumo Wrestling pour une collaboration officielle

Deux lutteurs de sumo s'affrontent devant une personne portant un costume de Pikachu intégral.

Des lutteurs de sumo sauvages apparaissent ! Photo : /公益財団法人日本相撲協会

Au fil des ans, Pokémon a réalisé un éventail de collaborations, notamment New Era, Oreo, Levi’s et Casio. Certains ont été plus intéressants que d’autres. Mais enfin, Pocket Monsters s’associe à la lutte de sumo. Il était temps !

Pensez-y. Cela est parfaitement logique. Dans le sumo, vous avez deux lutteurs qui s’affrontent pour voir lequel est le plus puissant. Un peu comme Pokémon, non ?

« Pokémon célèbre son 25e anniversaire cette année, mais comparé au sumo, qui a une longue histoire et tradition, ce n’est encore qu’un début », a déclaré Tsunekazu Ishihara, président de The Pokémon Company, dans un communiqué officiel. Ishihara a ajouté son respect pour le sport et son désir de montrer l’attrait de celui-ci et de Pokémon.

Le Nihon Sumo Kyokai, l’organisation officielle du sport, affirme que cette collaboration est une « première historique ». The Pokémon Company sponsorise des bannières kensho lors des prochains tournois officiels de sumo. Comme l’explique le Japan Times, ces bannières colorées de kensho sont portées autour du ring avant les combats de haut rang. (Divulgation complète : je suis chroniqueur au Japan Times.) Pour ces combats, il peut y avoir jusqu’à cinquante bannières kensho différentes et, de manière générale, les sponsors doivent en débourser une chaque jour du tournoi.

« Les bannières représentent les prix en argent misés sur ce combat par des sponsors corporatifs », écrit le Japan Times. « Chacun coûte 62 000 (545 $) avec 56 700 (499 $) pour le vainqueur du match et 5 300 (47 $) déduits pour les frais et honoraires. »

Trois bannières kensho représentent des illustrations de Pokémon Rouge, Pokémon Vert et Pikachu.

Des bannières Kensho comme celles-ci seront portées lors des tournois. Graphique : 株式会社ポケモン/公益財団法人日本相撲協会

Les bannières Pokémon seront exposées au tournoi de sumo de novembre à Fukuoka ainsi qu’à celui de janvier à Tokyo. Chaque bannière sera différente, avec des éléments tels que l’art de la boîte pour des jeux comme Pokémon Rouge et Vert ou des représentations de Pocket Monsters, y compris Pikachu et Makuhita. Au total, plus de 200 bannières apparaîtront lors des tournois.

La société Pokémon parrainera également les kesho-mawashi, qui sont les vêtements de cérémonie brodés en forme de tablier portés par les lutteurs lorsqu’ils entrent sur le ring. Les sponsors peuvent y apposer leur logo d’entreprise à des fins publicitaires. Par exemple, lors d’un tournoi de sumo auquel j’ai assisté, le lutteur de sumo d’origine bulgare Kotooshu portait un kesho-mawashi brodé de la marque de yaourt japonais Meiji Bulgaria Yogurt. (C’est toujours le meilleur sponsoring d’entreprise que je n’ai jamais vu au Japon.)

G/O Media peut toucher une commission

Il y a déjà eu des kesho-mawashi sur le thème des anime et des mangas, donc la collaboration Pokémon n’est pas totalement inattendue pour être honnête. C’est quand même assez intéressant !

Lors du tournoi de janvier, l’arbitre de sumo portera également une tenue spéciale sur le thème Pokémon. Je doute que le costume soit un complet Pikachu car il serait trop difficile de juger le combat, mais on peut toujours souhaiter et rêver.

Share