Pourquoi Diego Luna et Gael García étaient liés à EPN et Felipe Calderón – Las Noticias de Chihuahua – Entrelíneas

Diego Luna et Gael García Bernal sont devenus une tendance au Mexique, après qu’une enquête a montré que l’association civile Ambulante, fondée par les deux, aurait reçu des millions de pesos pendant les six ans de Felipe Calderón et Enrique Peña Nieto sous le concept de  » dons ».

D’après l’enquête publiée ce matin par le journaliste Ricardo Sevilla dans le média Regeneración, l’association aurait été largement bénéficiaire sur les deux semestres, recevant plus de 160 millions de pesos.

“Al revisar los reportes de Donatarias Autorizadas que anualmente emite la Secretaría de Hacienda y Crédito Público (SCHP), se puede constatar que de 2009 a 2018, esta organización recibió más de 160 millones de pesos por concepto de donativos”, comienza la investigación disponible en ligne.

Par la suite, la lettre a offert à ses lecteurs une ventilation de l’argent que l’organisation qui se consacre au « soutien et à la diffusion du cinéma documentaire en tant qu’outil de transformation culturelle et sociale » aurait reçu, selon son site Internet.

Selon l’enquête, Ambulante aurait perçu plus de 35 millions de pesos au cours des trois années d’administration de Felipe Calderón, de 2009 à 2012 et 133 millions sous l’administration Peña Nieto.

De même, selon les documents auxquels les médias ont eu accès, sous l’administration d’Andrés Manuel López Obrador, l’organisation a reçu 10 millions de pesos. En outre, le travail a également récupéré le témoignage de certains anciens travailleurs d’Ambulante qui avaient été licenciés de manière injustifiée.

L’enquête est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, où certains utilisateurs ont reproduit le travail du journaliste Ricardo Sevilla et réagi aux actions prétendument menées par le festival qui est une référence pour le cinéma à Mexico et au niveau national.

« La cuatroté vengeresse te cherche, Diego… tu vas devoir prendre un avocat », « Bonjour, Elena Fortes, Gael García, Diego Luna… ils nous dégoûtent », « Pas étonnant que tous les Les « réalisateurs » d’Ambulante ont toujours vanté dans les réseaux sa haine de Cannes, Belí, etc. L’ONG FIFÍ », « Paire de parasites, hypocrites », ont écrit certains internautes depuis leurs comptes Twitter.

Selon son site Internet, l’organisation Ambulante a été fondée au Mexique en 2005 par Gael García Bernal, Diego Luna et Elena Fortes. Il est actuellement dirigé par Paulina Suárez et son objectif principal est de promouvoir le cinéma documentaire dans différentes parties de la République mexicaine.

« L’association amène le cinéma documentaire dans des lieux où l’offre d’exposition et de formation est faible dans ce genre, afin de favoriser un dialogue et une réflexion pluriels sur des questions pertinentes », a-t-il déclaré au début du site numérique.

Pour le moment, ni Diego Luna ni Gael García, ni Elena Fortes ni Paulina Suárez n’ont fait de commentaire sur l’enquête. L’organisation n’a pas non plus publié de déclaration à cet égard. Cependant, il fêtera cette année la seizième édition de sa tournée documentaire.

« Le Tour se rendra dans cinq états de la république entre le 3 novembre et le 5 décembre 2021 avec une offre de courts métrages et de longs métrages documentaires qui abordent des sujets tels que la justice climatique, la défense du territoire, le lien entre la société et la technologie et le travail des défenseurs des droits humains, entre autres », lit-on dans l’annonce officielle du festival.

Avec des informations d’Infobae.

Share