Premier avertissement de Red Bull à Monaco et Sainz, deuxième avec la Ferrari

20/05/2021

Act. À 12 h 37 CEST

Deux ans plus tard, les moteurs ont de nouveau rugi ce jeudi dans les rues de la Principauté de Monaco, scène du cinquième grand prix de la saison 2021. La pandémie a forcé la suspension en 2020 de l’événement le plus emblématique du calendrier de Formule 1, qui revient désormais avec plus d’incitations que jamais, à commencer par le pouls intense que les hommes de Mercedes et Red Settle Bull, Lewis Hamilton et Max Verstappen, séparés par 14 points au classement de la Coupe du monde. Mais il y a aussi un plus d’émotion pour les fans espagnols, qui pour la première fois viennent à Carlos Sainz conduire la Ferrari à la limite et un Fernando Alonso qui, à son retour dans la course dans laquelle il a gagné en 2006 et 2007, a commencé avec une frayeur, cassant l’aile de son Alpine après avoir heurté le garde-corps.

La réduction du temps alloué aux premiers essais libres à Monaco (de 90 à 60 minutes par séance), rend le travail particulièrement difficile pour les jeunes débutants en F1, qui cette année sont les Japonais. Yuki Tsunoda, l’Allemand Mick Schumacher et la Russe Nikita Mazepin, mais aussi un vétéran comme Ferdinand, qui après avoir été deux ans sans conduire une F1 n’a évolué avec l’A521 que depuis deux mois.

Profitez de toute la saison de Formule 1 sur DAZN. Inscrivez-vous et commencez un mois gratuit. Puis 9,99 € par mois sans permanence.

Le pilote local, le Monégasque, a également fait de mauvais débuts au Grand Prix. Charles Leclerc. Ferrari a confirmé que ses ingénieurs s’efforçaient de corriger un défaut de la boîte de vitesses SF21, qui a empêché le coéquipier de Sainz de tirer en 1 libre.

Les plus rapides en piste ce matin, avec un temps printanier (20 ° dans l’environnement et 36 ° sur l’asphalte) ont été les Red Bull de Checo Pérez et Max Verstappen et la Ferrari de Sainz. Bien que le Néerlandais ait réalisé son temps (1.12.6) avec le poulie moyen Pirelli, tandis que le Mexicain l’a surpassé de 1 dixième et a terminé premier en Free 1 avec le pneu tendre et un record de 1.12.4. Entre les deux Red Bulls se trouvait Carlos Sainz, qui a donné un premier avertissement avec le caoutchouc moyen.

Pierre Gasly a terminé quatrième avec l’Alpha Tauri, devant la Mercedes de Hamilton et Bottas, qui pour le moment cachent leurs armes. Plus loin en arrière, par une matinée mouvementée, c’est fini Alonso (13e). À partir de 15h00, l’action reviendra avec le deuxième tour d’essais libres. Il faut se rappeler qu’à Monaco il n’y a pas de programme de compétition de F1 le vendredi et qu’après ce jeudi, les voitures «se reposeront» jusqu’à samedi.